Une Carte Jeune pour les 130 000 lycéens de Midi-Pyrénées.

carte-jeuneLa région Midi-Pyrénées met en place cette rentrée une Carte Jeune pour ses 130 000 lycéens et apprentis, regroupant sur une carte à puce nominative toutes les aides régionales, dont certaines sous conditions de ressources, a indiqué lundi le président de Région, Martin Malvy (PS).

Plusieurs régions proposent déjà une carte d’avantages pour les lycéens, mais la Carte Jeune de Midi-Pyrénées est « la première à proposer des aides calculées selon les ressources », a précisé M. Malvy, lors d’une conférence de presse à Toulouse. La carte regroupe sur un même support les aides déjà existantes: le Chéquier lecture, la bourse régionale de Premier Equipement (lycées professionnels) et l’Ordi’Lib (aide de la Région à l’achat d’ordinateur). Elle comprend aussi deux nouvelles aides de la Région: le chèque sport, pour l’achat d’un licence sportive, et les « Bons plans », pour « permettre l’accès aux évènements sportifs et culturels à tarif réduit », a expliqué le président du conseil régional.

« Ce n’est pas une carte bancaire mais un porte-monnaie électronique avec des droits », a précisé un responsable du conseil régional. Ces droits sont placés dans « des cases étanches » pour qu’ils soient effectivement utilisés suivant leur destination. 80.000 cartes ont déjà été commandées et 54.000 livrées depuis le 15 juin, indique la Région.

Les jeunes peuvent la réclamer jusqu’au 31 janvier prochain. Les cartes portent l’identité et la photo du lycéen. Protégées contre le vol par un code secret, elles sont valables jusqu’au baccalauréat et une trentaine des 241 lycées de la région l’acceptent dès maintenant à l’entrée des restaurants scolaires.

La création de la Carte Jeune « est un choix politique de la Région au titre de la solidarité, un effort de 16 millions d’euros », a souligné M. Malvy, en rappelant que la compétence des régions se limite officiellement à la construction et l’entretien des lycées, et à l’emploi des personnels non enseignants.

Laisser un commentaire