300 personnes à Montesquieu Volvestre pour voir Patrick Bosso.

bosso-montesquieu1.jpg300 personnes s’étaient donné rendez vous en ce samedi soir à la salle des fêtes de Montesquieu Volvestre à la rencontre de Patrick Bosso.

Un chaleureux accueil de la sympathique équipe du comité des fêtes pour lancer une belle soirée. La pop acidulée d’une talentueuse chanteuse locale pour ouvrir le bal en première partie, puis l’arrivée attendue de la tête d’affiche Patrick Bosso, affublé d’un casque , car il arrivait de Marseille en scooter, en environ 1h30, et encore parce que ça bouchonnait vers Montpellier ».

Ensuite, un passage en revue des clichés les plus traditionnels de la plus vieille ville de France, forte de ses 2600 ans,d’Histoire (« Jesus, il était pas encore là que nous on y était déjà ») . Un cours d’histoire tout en autodérision, lors duquel Patrick Bosso dépendra avec l’énergie d’un jeune premier cette « putain de ville si chère à son coeur », prenant bien soin d’en égratigner quelques figures locales , comme « le jeune maire Gaudin » ou « Valbuena avec son Hummer. Tu sais comment c’est un Hummer ? C’est plus grand que Guingamp »).

bosso-montesquieu2

Le tout arrosé… d’un pastis, il ne pouvait en être autrement. Et comme en France, et aussi à Marseille, tout se finit toujours en chansons, c’est sur l’air de « Mon accent » que Patrick Bosso recevait le triomphe final d’une salle acquise à sa cause. Une bien belle soirée en définitive pour tous les curieux qui étaient venus apprendre en souriant, sur cette ville qui n’en finit pas de faire parler d’elle…

Laisser un commentaire