La nouvelle municipalité de Toulouse abandonne la Maison de l’Image à la Reynerie.

toulouse-capitole3 (Copier)Les finances de la Ville de Toulouse se trouvent dans un état très dégradé après 6 années de laisser-aller budgétaire. Couplée à la forte réduction des dotations de l’État aux collectivités territoriales, cette situation contraint la nouvelle Équipe à faire des choix en ne retenant que les projets les plus utiles.

C’est pourquoi, ce mardi 29 avril 2014, la Municipalité de Toulouse a décidé l’abandon du projet de Maison de l’Image à la Reynerie. D’un coût prévisionnel de 23 M€, auxquels il fallait ajouter 2 M€ de coûts d’exploitation par an, ce projet n’avait pas rencontré d’adhésion forte ni des acteurs concernés, ni de la population du quartier. Au contenu particulièrement flou, il s’adressait surtout à quelques spécialistes et initiés. Il ne s’agissait pas d’un vrai projet culturel populaire et porteur d’attractivité suffisante pour la Reynerie.

Particulièrement attachée au Grand Projet de Ville, la nouvelle Équipe municipale va maintenir l’effort en faveur de la Reynerie. Pour cela, elle concentrera l’argent public sur des projets porteurs de développement et d’amélioration de la qualité de vie dans les quartiers.

Compte tenu des sommes engagées et des indemnités dues, l’économie ainsi réalisée sera de l’ordre de 20 M€.

Laisser un commentaire