Mathieu Barbier, un toulousain de 31 ans vient d’être sélectionné en Equipe de France de Grappling.

mathieu-barbierLe 17 avril dernier, Mathieu Barbier, jeune toulousain de 31 ans, décroche le titre de Champion de France de Grappling à Aulnay-sous-bois, le propulsant directement en Equipe de France. Venez à la découverte de ce sport de combat, le grappeling, grâce à WebToulousain.fr

Le grappling (signifie « lutte » en anglais) désigne l’ensemble des techniques de contrôle, projection, immobilisation et soumission d’un adversaire dans un combat debout ou au sol, à mains nues. Les techniques de soumission incluent les luxations, étranglements et compressions. Le concept de grappling est généralement opposé à celui des techniques de percussion (coups de poings, pieds…), et se distingue de sports, règles ou systèmes martiaux particuliers (lutte gréco-romaine, judo…).

Le grappling peut être pratiqué en position debout (stand-up grappling) ou au sol (ground fighting), mais c’est le combat au sol qui est le plus communément appelé grappling.

Champion du Monde aux Grappler Quests à Las Vegas en 2012, 3ème aux Championnats d’Europe à Rome en 2015 et 2016, Vainqueur de la Coupe de France en mars 2016, Vainqueur de l’Open d’Aquitaine début avril 2016 et Champion de France le 17 avril. Un palmarès conséquent pour un seul homme et pourtant, Mathieu Barbier n’a pas fini de faire parler de lui.

Récemment promu grade noir de Grappling , il a été sélectionné en Equipe de France et représentera le drapeau tricolore les 16 et 17 juillet prochains à Rome pour les Championnats d’Europe. 

Le jeune toulousain a également créé son club Matskill Performance en 2014. Il y donne des cours de Grappling mais prépare aussi des sportifs toulousains (Yves Donguy, Jean-Renaud Ducos-de-lahitte, Magomed Guekhaiev, Henry Benson…) et toute autre âme courageuse lors de sessions de préparations physiques. 

Mathieu Barbier a pour objectif de devenir Champion d’Europe en 2016 et de décrocher un podium aux Championnats du Monde. Par ailleurs, il souhaite également développer son club en y ouvrant un pôle jeune dès la rentrée 2016-2017.

Laisser un commentaire