Interview de Christelle Chollet avant sa venue au Casino Barrière !

Elle fait figure d’OVNI dans le milieu de l’humour français, de par son ecléctisme et la singularité de son show. Chant, comédie, stand up, claquettes, elle sait tout faire . Et ne boudons pas notre plaisir un brin chauvin , elle est toulousaine et le revendique haut et fort. Vous avez bien sûr reconnu Christelle Chollet, qui se produira sur la scène du Casino Barrière le 11 Mai et devrait une fois de plus faire salle comble. Entretien avec une figure montante, bien décidée à ne pas en rester là.

Bonjour Christelle, tout d’abord je suppose que ce retour à  Toulouse te fait le plus grand plaisir non ?

Bien entendu, c’est forcément très particulier pour moi, c’est chez moi, j’y viens dès que je peux, donc cette date à une saveur particulière. De plus, j’ai toujours rôdé mes spectacles à Toulouse en premier, c’était le cas avec les deux premiers, mais également avec celui ci au 3T de Gérard Pinter. Une règle à laquelle je ne déroge pas. J’ai très hâte d’y être !

Un mot sur ton parcours toulousain justement ?

Ben, c’est une grande partie de ma vie. J’ai d’abord été élève au lycée  Toulouse Lautrec, puis j’ai tenté le Conservatoire,dont je me suis fait virer. Remarque, j’aurai dirigé le Conservatoire je me serai virée aussi ! J’ai été ouvreuse à l’UGC puis j’ai bossé dans un bar, le 39-45, et là tout a réellement commencé. Je conserve beaucoup d’amis dans tous ces lieux là, donc tu l’auras compris Toulouse c’est vraiment la maison !

Je sais que comme tous les artistes tu n’aimeras pas être catalogué dans une case, mais tu te considères comme étant …..

Comme étant tout à la fois ! Ce n’est jamais le public qui nous cantonne à une discipline ou un art, mais la critique ou les médias. Moi, je n’ai pas envie de choisir, j’ai cette sensibilité artistique dans plusieurs domaines, je veux faire ce qui m’éclate. Une citation dit que si tu te lèves le matin en faisant ce que tu aimes, tu n’auras pas a travailler un seul jour de ta vie.  Donc je mêle avec bonheur le chant, la comédie, le théâtre, bref tout ce qui se présente à moi . C’est ma philosophie de vie !

Ton public est constitué de fidèles de la première heure, époque Empiafée ou pas uniquement ?

Bien sûr, j’ai des fidèles de la première heure, qui petit a petit convertissent des amis. Mais le show est pensé pour tout le monde, de 7 à 97 ans donc je ne m’adresse pas  à un public particulier, tout le monde peut y trouver son compte. Et je constate avec bonheur que mon public se renouvelle au fil du temps.

Une part pour l’impro dans ce spectacle ?

Oui, bien entendu ! J’ai un sketch qui est complètement sans filet, je fais participer le public pour qu’il me cite une chanson. On a tous une chanson qui marque notre histoire, c’est souvent celle de la première rencontre, du premier baiser. Je m’amuse avec ça et demande aux gens de m’en dire le titre et je pars en impro totale là dessus ! Cela donne de sacrés bons moments, crois moi

Cela t’oblige à avoir un sacré répertoire non ? Des chansons qui reviennent souvent ?

Oui, absolument. Il y en a certaines que je connais bien, d’autres que je découvre ou redécouvre grâce au public. Et puis des grands classiques qui reviennent quelles que soient les générations, comme par exemple Hotel California ou Eternal Flame.

Toulouse, l’occasion de revoir ta famille aussi sans doute ?

Comme je te disais en préambule, ici c’est chez moi, donc ma venue au Casino sera l’occasion de revoir ma famille ou mes amis. J’y étais encore le week-end dernier pour profiter de mes parents ou mes deux grands mères. C’est toujours un plaisir !

 

 

Une pensée sur “Interview de Christelle Chollet avant sa venue au Casino Barrière !

Laisser un commentaire