On était pour vous au Gouffre de Padirac ! Exceptionnel !

Décidément à la rédac de Webtoulousain on a la bougeotte et on brûle les vacances jusqu’au bout. Nous sommes partis vous faire découvrir une des merveilles dont regorge notre belle région Occitanie : Rocamadour et ses environs. Une escapade dans ce si beau Lot cher à notre coeur, à la découverte de certains des meilleurs plans de visite, balade, à 2 heures de notre belle Ville Rose.

A tout seigneur, tout honneur, c’est le Gouffre de Padirac (46) qui a eu les honneurs de notre première visite. Une fois châtiés par le sacrilège de n’être jamais venus ici avant, et après nous être acquittés de la queue d’usage pour l’entrée, le reste ne fut qu’émerveillement et yeux grands ouverts. Après les consignes d’usage nous indiquant le nombre de marches à descendre ou monter (toujours le choix entre escalier ou ascenseur, c’est à noter !), nous nous sommes retrouvés au bas du gouffre, regard perché haut vers le ciel pour se rendre compte de l’ampleur, et de la hauteur. Incroyable panorama, tout aussi grandiose vu d’en bas que d’en haut au terme de la visite.

« Rapprochez vous du centre de la terre » est la phase d’accroche des panneaux promos du Gouffre, et on doit reconnaître que la formule est savamment trouvée. A 103 mètres sous terre, quel plaisir d’effectuer une balade en barque dans les tréfonds du plus grand gouffre d’Europe, découvert par Edouard Alfred Martel, et rendu public à la visite en 1899. Dans une eau à 12 degrés (que le guide nous invita à toucher) , bercés par les explications d’un des nombreux guides du site (merci Simon !), le temps semble s’arrêter et l’on se prend à rêver aux premiers explorateurs qui ont conquis les lieux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Entre autres infos d’intérêt retenues par les bons élèves de Webtoulousain, on notera :

  • que 24 millions de visiteurs ont déjà effectué la visite
  • que le financement pour rendre accessible le lieu a pu se faire grâce à un énorme concours de circonstance (Georges Beamissh)
  • que seuls deux types d’habitants (3 si on ajoute les chauve souris) peuvent vivre dans ces conditions si particulières, dont la Bitinelle de Padirac, une sorte de minuscule escargot
  • que la rivière souterraine continue sur 19 kilomètres avant de se jeter dans la Dordogne, et qu’elle n’est alimentée que par l’eau de pluie.

Chers lecteurs Webtoulousain, un conseil, ne manquez pas cette visite à nulle autre pareille, osez vous aventurer dans le bien nommé Lac de Pluie, admirez la Pendeloque, stalactite géante de 60 mètres de hauteur, et qui grandit de quelques millimètres chaque siècle, voir la « pile d »assiettes » ou laisser travailler votre imagination pour apercevoir des formes humaines ou animales. au creux de la roche.

C’est une vraie claque émotionnelle qu’a pris la rédac de Webtoulousain en visitant le gouffre de Padirac qui nous fit déclarer, à l’instar du découvreur Martel en son temps : « Ici commence la vraie merveille ».

Gouffre de Padirac, ouvert tous les jours du 30 Mars au 05 Novembre

http://www.gouffre-de-padirac.com/

Durée de la visite depuis le Hall d’Accueil : environ 1h30 dont 40 minutes de visite guidée.
Tarif adulte : 12.50 €
Tarif enfants (de 4 à 12 ans) : 9.00 €
Tarif enfants (moins de 4 ans) : GRATUIT
Tarif préférentiel adulte* : 11.50 €

Une pensée sur “On était pour vous au Gouffre de Padirac ! Exceptionnel !

Laisser un commentaire