PTDN #23 : Tout est bon dans « Balance ton porc »!

Salut les filles !

Comment allez-vous ? Moi c’est cool ! Après plus de trois semaines d’attente et une matinée a incendier Bouygues Télécom au téléphone, j’ai enfin reçu mon nouveau boitier 4G Box ! Même que j’ai pas eu besoin de coucher avec Jérémy pour ça… Mais si, souvenez-vous, Jérémy, le mec de la boutique qui m’avait demandé comment je faisais pour être aussi séduisante quand je lui demandais simplement de bien vouloir faire son boulot en me rendant internet !

Ok, il y a avait un coté flatteur et c’était pas méchant…Mais je suis fatiguée les filles ! Fatiguée de tous ces mecs qui n’ont qu’une idée en tête, de me sentir à leurs yeux comme réduite à un simple objet de convoitise. Un être humain se cache derrière ces nichons et ce joli p’tit cul, je vous assure !

A ce propos, j’aimerais vraiment réagir sur ce nouveau concept de hashtag qui s’empare des réseaux sociaux et qui consiste à balancer son porc ! Très sincèrement, je reconnais bien volontiers que Facebook et ses cousins Twitter et Instagram reflètent trop souvent une bêtise affligeante. Moi-même l’autre jour, j’ai publié une photo de ma tarte au citron meringuée pendant ma pause dèj chez « Pomme de pain ». J’avais pourtant conscience du caractère assez inutile de ma publication, mais bon…J’ai quand même récolté une cinquantaine de « likes » dont une vingtaine de « J’adore »…Soit les gens sont aussi cons que moi, soit ils m’aiment vraiment beaucoup 🙂

J’ai entendu que ce hashtag favorisait et encourageait la délation… On est d’accord, les réseaux sociaux sont le chef lieu de la malveillance, mais…Deux choses : Déjà, je ne pense pas qu’il ait fallu attendre #balancetonporc pour donner l’idée aux gens de nuire gratuitement à autrui. Cela se faisait avant et se répercute sur la toile depuis l’existence et l’explosion d’internet. Les prédateurs sexuels, eux aussi existent depuis toujours, et quelle aubaine pour eux que cet incroyable progrès technologique ! Leurs proies n’auront jamais été aussi faciles à capturer !

Pour ma part, j’ai hésité à balancer mon porc, parce que parfois quand de ta place de victime tu balances ton porc, aussi incroyable que ça puisse paraître, c’est toi qu’on traite en coupable. Et puis je me suis dit que si je devais balancer un porc chaque fois que j’en croise un, je passerais ma vie à ne faire que ça.

Bien-sur, il y a porc et porc me direz vous… Tous ne s’en prendront pas physiquement à vous. Certains se contenteront de rester soft en vous reluquant de la tête au pied de cet air hautain et méprisant juste parce que vous avez le toupet de marcher sous leur nez. D’autres auront simplement un mot plus haut que l’autre parce que vous n’avez pas daignée répondre à leur délicat et si poli « Hey mademoiselle ! ».

Il en existe aussi qui du jour au lendemain ne vous donneront plus aucun signe de vie, alors qu’ils semblaient cool au premier abord, juste parce que vous n’avez pas eu la correction de céder à leurs avances après les avoir chauffé en acceptant de boire un simple verre, montrant là le peu d’intérêt qu’ils accordent à votre personne.

Alors je ne dis pas, parfois les cochonneries, j’aime bien ça. Quand j’aime un homme et que d’un commun accord, on a décidé de faire l’amour. Ok, je le reconnais, il m’est arrivé parfois d’avoir juste envie de m’envoyer en l’air, de sentir qui est le mâle dans l’histoire, d’entendre des choses un peu déplacées sans le prendre mal… Et d’y trouver même un certain plaisir. Oh et puis je sais même pas pourquoi je vous balance tout ça en fait ! Que je sache , on n’a pas élevé les cochons ensemble! Pardon… Mais l’humour sauve. Même l’humour de merde, oui, oui…

Bref… Évidemment, raconter des mensonges sur quelqu’un et ternir injustement son image, c’est mal ! Déraper sur un réseau, parfois sciemment pour le plaisir de blesser, parfois maladroitement, parce que c’est facile et que sur le coup ça soulage…C’est mal ! Balancer une vérité qui ronge sur un gros dégueulasse, je trouve ça bien. Un pervers étant dépourvu de tout affect, je ne suis pas sure que ça lui porte vraiment préjudice, mais pour celui mesdames qui vous a été causé, physique ou moral, physique ET moral, pour toutes celles qui pendant trop de temps n’ont pas osé ouvrir leur gueule, ou n’ont pas eu ce qu’on appelle la justice de leur coté, et qui trouvent un semblant de réconfort à travers ce hashtag, je vous approuve !

On m’a dit un jour que Twitter était une poubelle, n’est-ce pas finalement le lieu idéal pour y déverser les déchets ?

Anecdote récente : Hier soir en rentrant chez moi, un type m’a interpellée depuis sa voiture pour me demander son chemin… Alors que je commençais à lui indiquer la route, il m’a coupée net !  » En fait, je ne vous ai pas arrêtée pour ça, j’ai un GPS. Vous êtes vraiment charmante. Ca vous dirait de faire l’amour avec un homme sympa et tendre ? » J’ai de mon droit le plus légitime répondu que non. Il est parti en me traitant de salope. Depuis, je regrette amèrement d’être passée à coté de ce grand moment de tendresse auprès de cet homme si sympa !

Bref, évoquons des choses plus légères… En ce moment sur Paris il fait super bon ! Alors j’ai ressorti quelques petites robes et des collants fins. Avec un peu de chance, je ne ferai pas les frais du hashtag #balancetonallumeuse.

Je vous laisse, faut que j’aille faire des courses, j’ai plus de jambon.

A vendredi prochain les filles. D’ici là, ne vous tracassez pas trop.

Kiss.

Marie.

Une pensée sur “PTDN #23 : Tout est bon dans « Balance ton porc »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *