L’arbitre masqué chez Hugo Sport ! Joli témoignage !

Nouvelle présentation de livre ce jour, de chez nos amis d’Hugo Sport, à qui la rédac de Webtoulousain envoie plein de pensées à la suite du décès du fondateur de la maison ,l’immense Hugues de Saint Vincent . Courage à vous les amis !

L’ouvrage du jour est donc la droite ligne d’une série que nous n’avons eu de cesse de vous présenter ces dernières années : un acteur du jeu qu’il soit joueur, femme de , ou encore arbitre comme aujourd’hui, s’épanche sous couvert d’anonymat, pour vous faire découvrir les coulisses du « football circus ».

A grand renfort de véracité, d’anecdotes croustillantes et d’observations en toute première ligne.

Cette fois ci c’est donc un arbitre qui s’y colle . Quelques indices : il est désormais retraité, a arbitré des matches européens en plus de ses activités hexagonales, affichait une certaine connivence avec des joueurs comme Mavuba, Féret. Pour le reste, le mystère demeure ..

Intéressant en tout cas de s’immiscer dans le cercle de ceux qui passent parfois inaperçus ( et c’est bon signe pour eux) , de ceux sans qui rien ne serait possible, et qui font eux aussi partie du grand manège de la Ligue 1 .

Mais il n’est pas question que d’élite dans l’ouvrage . Certes, le train de vie de notre arbitre s’accélère quand il débute en Ligue 1, avec toutes les sollicitations qui en découlent . Mais il nous décrit aussi les matches sur d’obscurs champs de patates, les quolibets qu’il faut essuyer , les déplacements, les dimanches en famille auxquels on renonce pour 45 euros … et bien peu de reconnaissance il faut bien l’avouer .

Le passage dans l’élite, s’il garantit une certaine sécurité à l’arbitre, ne le protège en revanche pas des comportements hautains et condescendants de nombre de joueurs et coachs. S’il vante la distinction d’un Falcao ou d’un Daniel Congré ( ex capitaine du TFC aujourd’hui montpellierain) l’arbitre n’épargne pas Nabil Fekir et sa mauvaise foi, Ben Arfa, qualifié d’insupportable, ou encore le coach René Girard et ses envolées lyriques !

L’histoire en tout cas d’une vocation, d’un sacerdoce dirons nous, dont nous avons également apprécié de la vivre par moments à travers le prisme de la famille, des parents, qui n’ont d’yeux que pour l’arbitre, que l’on ne regarde pourtant pas pendant un match . A part s’il se signale comme Tony Chapron en taclant un adversaire .

Mais promis, sans trahir de secret, on peut déjà vous dire que ce n’est pas le légendaire Tony qui signe ce livre succulent ….

Je suis l’arbitre masqué, de ………., Editions Hugo Sport,  288 pages, 17.50  euros, dispo dans toutes les librairies.

 

Laisser un commentaire