Une statue de Carlos Gardel, le roi du tango argentin enfin à Toulouse, sa ville natale.

Hasard du calendrier, choix volontaire ? L’oeuvre du sculpteur toulousain, Sébastien Langloÿs, en hommage à Carlos Gardel, figure majeure du tango argentin, sera inaugurée à Toulouse ce samedi 30 juin à 10 heures, quelques heures seulement avant le match de Coupe du Monde entre la France et l’Argentine, en 1/8 de finale.

Ce sera alors ce jeudi une grande fête de fraternité entre le France et l’Argentine, deux pays essentiellement présents dans le coeur du célèbre roi du tango argentin.

En effet, hasard des calendriers, la France ayant fini première de son groupe lors de la Coupe du Monde de football en Russie, affrontera l’Argentine en 1/8ème de finale, samedi à 16 heures, soit 6 heures après le dévoilement de la statue.

carlos-gardel-statue-2

La sculpture créée par Sébastien Langloÿs est une initiative de l’artiste qui en fait don à la ville de Toulouse grâce au mécénat de généreux donateurs qui ont achetés les différentes épreuves et maquettes ayant servies à parachever la statue. On y voit le roi du tango argentin en pied, son inséparable chapeau à la main droite et dans la main gauche, un couple miniature dansant le tango. Sébastien Langloÿs est déjà l’auteur de la célèbre statue de Claude Nougaro présente sur le parvis du square Charles De Gaule sur laquelle se trouve également le Donjon du Capitole.

Carlos Gardel, de son vrai nom Charles Romuald Gardès, est né en 1890 et mort dans un accident d’avion en Colombie en 1935. Une controverse existe sur son lieu de naissance, revendiqué à la fois par l’Argentine, l’Uruguay dont il avait pris la nationalité et la France. Selon des documents exhumés en 1998, Carlos Gardel serait bien né à Toulouse, qu’il aurait d’ailleurs très peu connu puisque sa mère émigre en Argentine alors qu’il n’a que deux ans. Il grandit à Buenos Aires, baigné par la musique. C’est là qu’il fait ses premiers pas de musicien et de chanteur. Peu à peu, il connaît un succès mondial allant jusqu’aux grands écrans mais cette carrière a été brutalement stoppée par un tragique accident d’avion.

Carlos Gardel aura donc désormais sa statue à Toulouse, sur l’esplanade Compans Caffarelli. Une esplanade qui est en pleine reconversion et dynamisation. Nous ferons prochainement un reportage sur Carlos Gardel à lire sur WebToulousain.fr

WebToulousain.fr

L'équipe de rédaction de WebToulousain.fr vous souhaite une bonne visite et reste à votre disposition en cas de besoin.

2 pensées sur “Une statue de Carlos Gardel, le roi du tango argentin enfin à Toulouse, sa ville natale.

  • 10 juillet 2018 à 0 h 52 min
    Permalink

    Cher Monsieurs, je crains que vous n’ayez pas été bien informé sur la véritable identité juridique du chanteur Carlos Gardel
    D’un point de vue juridique, Carlos Gardel a été et continuera à être nationalisée argentin, d’origine uruguayenne, comme il est attesté par tous les documents qu’il a demandés volontairement et utilisés dans sa vie.
    Le 1er mars 1923 il a demandé la citoyenneté Argentine, étant accepté pour cette gestion la légitimité d’un document délivré en 1920 par le Consulat général de la République Orientale de l’Uruguay, qui certifie avec le numéro 10.052 que Carlos Gardel est inscrit dans le dossier du Registro de Nacionalidad y Ciudadanía de Tacuarembó.
    Après sa mort, afin de déterminer qui était l’héritier légal de ses gros biens, un testament de olographe a été présenté au juge, ignorant toute mention de sa documentation uruguayenne, ainsi que sa nationalisation Argentine.
    Ni la justice argentine, ni la française ni l’ uruguayenne, ne peuvent garantir « post mortem » de l’identité française de Carlos Gardel sans avant d’annuler l’identité Argentine qui a été déclarée légitime.
    La nationalité d’un individu ne peut jamais être révoquée à titre posthume, même par l’État qui l’a accordée. Il ne peut être modifié qu’en lançant un processus complexe dans différentes instances multinationales, sur la base d’une étude de l’ADN qui établit, scientifiquement et sans équivoque, qu’il existe une ascendance biologique différente de celle indiquée par la documentation legal de Carlos Gardel.
    Jusque-là, pour la justice internationale Charles Romuald Gardes restera un citoyen français, sans aucun lien juridique avec le chanteur Rioplatense Carlos Gardel.

    Des documents légaux, toujours en vigueur, du chanteur Carlos Gardel:
    https://sites.google.com/site/eluruguayocarlosgardel/-documentos-oficiales-de-garlos-gardel

    Répondre
    • 4 septembre 2018 à 9 h 10 min
      Permalink

      Nous vous remercions Martina pour ces précisions qui en effet sont très intéressantes et très bien fondées. Loin de nous la volonté de faire un article sur la filiation et la nationalité de Charles Gardes mais c’était plutôt pour rendre hommage au chanteur Carlos Gardel, trop méconnu du grand public et à qui Toulouse a enfin rendu un bel hommage en installant cette statue. Vous avez entièrement raison sur le fond et nous laissons votre commentaire et le lien vers les documents officiels avec grand plaisir pour la libre lecture de nos visiteurs et de toutes personnes désireuse d’en savoir plus.

      Si vous avez d’autres précisions n’hésitez pas à nous en faire part.

      Répondre

Laisser un commentaire