Le nouveau prodige des platines : Tez Cadey.

Créer des musiques est un art qui n’est pas donné à tout le monde.
Tez Cadey fait parti de cette poignée de personnes qui ont le don de savoir associer des rythmes, des ambiances et d’en faire une mélodie qui reste gravée dans les mémoires dés la première écoute.
Le 14 juillet dernier, le NRJ Music Tour passait dans la ville rose avec divers artistes, et là, je fus surprise et attirée par la mélodie solaire diffusée par les platines de ce jeune Dj Tez Cadey. J’ai donc eu envie de vous le présenter.

Celui-ci a donc généreusement accepté de répondre en toute simplicité à mes questions.

Tez, présente toi à nos lecteurs ?

Je suis une Dj producteur français âgé de 24 ans. J’ai grandi entre le nord et Paris. J’ai fait des études dans une école d’ingénieur et mon diplôme en poche, me voilà.

Que représente la musique pour toi ?

C’est une passion, une manière de m’exprimer,un hobby, un passe temps. Quand je rentrais du lycée, je me prenais le temps pour composer, je m’amusais en essayant de créer quelques choses et de fil en aiguille, j’ai réussi à en faire mon métier. J’ai commencé relativement jeune,j’avais 17 ans mais vous savez il y en a de plus en plus qui débute leur carrière tôt.

D’où te viennent ces influences ?

En premier, cela me vient de mes parents. Je suis quelqu’un qui écoute beaucoup et tous les styles de musiques, du rock, de l’electro…

Pourquoi avoir choisi d’être DJ plutôt que chanteur/compositeur ?

Je n’ai pas une très jolie voix. J’ai commencé à faire de la musique électro donc sans voix. J’essaie depuis peu d’écrire quelques morceaux. Mais j’avoue préférer jouer que chanter.

En 2015, ton 1er tube « Seve » sortait, racontes nous son histoire ?

A la base, c’était un morceau instrumental, je n’ai gardé que le refrain (la base), je cherchais quelque chose à y ajouter et j’ai trouvé cet enregistrement d’un chant en swahiil « O Sifuni mungu ». Seve a été composé en toute simplicité, en regardant par la fenêtre.
Le plus dur dans la conception de ce titre a été de retrouver les personnes propriétaires de ce chant afin d’avoir les autorisations de droit d’auteurs.
Ce tube est un mélange de sentiments, aussi bien de la tristesse, de la nostalgie que du bonheur.

Trois ans plus tard en 2018, ton album « Lizard days » va voir le jour, présente le nous ?

Cet album est composé de 10 morceaux. L’ambiance des ceux-ci sera différente de celle de Seve, mais aussi de ce que je ferai demain. Je produis tout moi-même dans mon home studio d’habitude. Là, je suis allé dans un studio avec des vrais musiciens. Cet album est un arc en ciel de styles, de la musique électro, de l’organique….

Il est un « tout » et il a une certaine cohérence.
Cet opus sera composé d’interludes, pas forcément des titres pour danser, c’est une sorte de parenthèse entre mon passé et mon futur. J’ai vraiment eu envie de faire un album de chanson et non pour danser.

Actu ?

J’ai eu le plaisir de faire en Août, les plages Electro à Cannes.

D’autres dates peuvent se rajouter. Pour en savoir plus vous pouvez consulter ma fanpage sur Facebook : ….

Tez Cadey est un jeune Dj français prometteur. Il privilégie actuellement son travail en studio. Mais, ce n’est pas pour autant quelqu’un de renfermé. Dés qu’il a le plaisir de partager avec son public c’est avec grand plaisir.
Nous espérons le retrouver très bientôt sur une de nos scènes toulousaines.

Laisser un commentaire