Découverte d’une étoile montante de la musique : Eric Lussier.

La musique est pour beaucoup une passion mais pour certains, elle représente plus que ça.

Partager, communier avec le public, voilà ce que recherche ce nouvel artiste découvert en première partie de la tournée de Lenni-Kim.

Gaëlle, notre rédactrice en chef a été touché par sa douceur, sa pudeur et a eu envie de vous le faire découvrir.

Le 7 novembre dernier au casino Barrière, le public toulousain et moi-même avons eu le plaisir de découvrir ce jeune homme passionné de musique.

Touchée par sa sensibilité, j’ai eu envie de vous le présenter. Et pour cela, j’ai pu discuter en toute sincérité avec lui.

Eric, qui se cache derrière ce jeune homme sensible ?

Je suis un jeune chanteur/comédien québécois qui débute sa carrière solo, ici en France.
Au canada, mon pays natal, j’ai eu la chance de participer à plusieurs projets d’envergures, entre autres à des comédies musicales et à des émissions télévisées dont « la voix « , la version québécoise de « The Voice ». Grâce à cette participation, qui m’a offerte une grande visibilité, j’ai rencontré mon manager Jean-Yves Sénéchal ( également celui de Lenni-Kim) et nous avons signé un important contrat avec la maison de disque canadienne Disques LKL.

Que représente la musique pour toi ?

C’est toute ma vie. C’est ma raison de vivre. Si je n’avais pas la musique, que ferais-je ?

C’est un magnifique moyen de véhiculer des émotions. La musique est une partie de moi-même. Elle m’accompagne à tous les jours de ma vie, Je ne suis rien sans elle.

Tu as participé à diverses émissions de télé-crochet au Canada, en gardes tu un bon souvenir ?

Oui bien sûr. Pour la « Star Académie », je me suis classé dans le « top 20 masculin ». C’était ma première performance chantée à la télévision et malgré le fait que j’étais jeune, que je commençais mes études musicales et que je ne connaissais pas très bien encore le domaine artistique, j’en gardes un bon souvenir. Pour ce qui est de « la voix », ce fut une expérience très enrichissante avec une véritable visibilité. Cette émission te pousse à te surpasser, à performer. Il fallait donner le meilleur de soi-même, et ce, à chaque performance.

J’ai eu la chance de participer à l’émission « En direct de l’univers ». c’est un concept télé qui rend hommage en chansons à des grands artistes nationaux et internationaux. L’émission qui m’a le plus marquée fut celle de Céline Dion. C’est toujours impressionnant de devoir chanter pour l’une des plus grandes chanteuses au monde. On lui a entre autres rendu hommage avec des tubes qui ont marqué des moments importants de sa vie.

T’attendais tu a un tel succès en faisant la première partie de Lenni-Kim ?

Pas du tout. Je crois que j’étais plus stressé de me présenter sur la scène française que de participer à « La voix » qui était pourtant présentée devant plusieurs millions de téléspectateurs.

Ce n’est pas toujours évident d’assurer une première partie car on doit se livrer en entier devant un public qui n’est pas encore le nôtre et de plus, sur un territoire étranger pour ma part. Maïs dés les premières notes, j’ai vu et entendu un public hyper accueillant, heureux et très participatif. J’ai été agréablement surpris et accueilli chaleureusement par le public français.

Tu as une belle expériences de la scène, est ce important pour toi la relation avec le public ?

C’est très important pour moi. C’est ce que je préfère dans la tournée, c’est de vous rencontrez. Je m’épanouis sur scène. Quand je vous rencontre lors des séances dédicaces et photo, c’est un pur moment de partage.

Tu nous as présenté ton premier single « Oublie tout » à Toulouse le 7 novembre dernier. Ce single sincère est sublime. Quelle est son histoire ?

C’est une chanson au rythme tropical, festif. « Oublie tout », c’est les premiers balbutiements, de la frénésie des premiers instants entre deux personnes qui se rencontre et qui vibrent sur le même rythme. Le message que transmet cette chanson c’est qu’il faut vivre l’instant présent, peu importe ce qui arrivera demain. Imaginez : une nuit à St-Tropez, « un pas, un geste, une phrase » et « on verra bien où le destin nous mène » comme le dit la chanson.

Tout est allé très vite pour ce single, je me suis entouré d’une super équipe. Je l’ai co-écrit avec une amie auteure et un compositeur qui a travaillé avec des artistes internationaux (Wyclef Jean, Snoop Dog, Flo Rida, etc). Je l’ai enregistré dès mon arrivée en France, dans un studio de renom, avec l’aide de Damien Silvert, un réalisateur et coach vocal extraordinaire qui collabore avec les plus grands (Matt Pokora, Mika, etc).

A quand l’album ?

Il n’y a pas de date prévue pour le moment. On se concentre sur les prochains singles en offrant de la nouveauté. Je peux juste dire que ce sera sans doute en 2019. J’aime assister à toutes les étapes de la créations des paroles, de la mélodie, des arrangements musicaux… L’album gardera la même ligne directrice que le premier single. Quand on débute une carrière solo, il faut quelque chose qui nous différencie des autres mais on doit aussi garder une sonorité précise afin de bien cibler son public.

Actu ?

Mon single « oublie tout » est disponible sur les plateformes de téléchargement légal depuis le 9 novembre et sera diffusé en radio en 2019. Vous pouvez me voir durant toute la tournée de Lenni-Kim.

Vous pouvez suivre mon actualité sur les réseaux sociaux :

– https://www.instagram.com/eticlussierofficiel/

– https://twitter.com/ericlussieroff

– https://www.facebook.com/EricLussierOfficiel/

Eric Lussier est un jeun artiste qui poursuit son chemin sur la route des étoiles. Il a su habité à lui seul la scène du casino Barrière et le public l’a adulé.

C’est un artiste sensible et passionné par ce qu’il fait.

La musique est toute sa vie et on la lui souhaite longue et belle.

On pourra le retrouver dans la ville rose en mai 2019.

Laisser un commentaire