Idée cadeau : Arturo Brachetti sera Solo sur la scène du Casino Barrière le 15 Janvier !

Nous vous l’avions déjà présenté dans ce qui reste à ce jour le show de magie le plus spectaculaire que nous ayons jamais vu , le Magik Cho en 2015.  Il n’est d’ailleurs nul besoin de le présenter tant il fait autorité dans son domaine . Mais son retour sur les planches toulousaines nous a donné envie de discuter un peu avec un Arturo Brachetti qui fête cette année ses 40 ans de scène . Il ne les fait vraiment pas ! L’occasion donc de partir à la recherche de quelques uns des secrets de sa longévité et d’en savoir plus sur ce « Solo » qu’il offrira aux toulousains le 15 Janvier au Casino Barrière, dans cette salle qui n’en finit plus de nous régaler pendant cette saison culturelle 2018-2019 .

Bonjour Arturo et tout d’abord félicitations pour vos  40 ans de scène. Que vous inspire cette année anniversaire qui se profile ?

Bonjour Damien, et bien si je devais résumer cela en chanson, je chanterai  » Non rien de rien, je ne regrette rien »,car la vie que je vis va au delà de mes rêves de jeunesse . Tu sais, à 20 ans, je rêvais juste de travailler dans un cabaret parisien, et à 21 ans , je me  retrouve au Paradis Latin, tenu par un toulousain, Jean Marie Rivière. A cette époque ; je n’étais pas le plus grand transformiste au monde, mais bien le seul ! Alors si demain, je tombe sur scène et que je meurs, je serais vraiment heureux car le bilan est fantastique !

De quoi êtes vous le plus fier dans cette carrière si jalonnée de succès?

C’est d’avoir réussi à créer quelque chose d’unique, un genre nouveau. Tu sais, je suis devenu le gourou du transformisme, aux Etats Unis on voit des bébés à qui l’on fait ma houpette, mon nom est dans les mots croisés, j’ai ma statue au Musée Grévin, je suis, en toute modestie, une référence dans mon domaine, et bien entendu cela me rend particulièrement fier .

Vous venez nous présenter Solo . Comment définiriez vous ce nouveau show ?

Comme une variété poétique, surréaliste et drôle, magique, très hi tech  par moments , mais qui reste en même temps très naïve et touchante . On en arrive à oublier toute la logistique que le show engendre pour laisser place à l’émotion.

L’intrigue se passe autour d’une maison miniature  dans laquelle  je rentre avec une Go Pro et chaque chambre me donne excuse pour parler de quelque  chose, la pièce de l’enfance ( Shrek, Cendrillon) , la pièce de la musique, dans laquelle je campe des stars de la chanson . Il y aura aussi des ombres chinoises,c’est un spectacle très varié, je n’aurais jamais imaginé dans ma jeunesse m’adonner à tout cela et pouvoir apprendre dans tous ces domaines . Il me reste encore un rêve à accomplir, celui de chanter, je rêve de faire partie d’une comédie musicale, je suis un grand chanteur de douche !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On vous voit  alterner avec un bonheur égal la magie, le transformisme bien sûr, le painting, le laser. Y a t il un domaine qui a votre préférence sur ce show ?

Je m’amuse de tout, tu sais je suis un Peter Pan de 60 ans, j’adore tout, le spectacle est une excuse pour m’amuser, le plus plaisant est sans doute quand je vole, j’oublie l’espace de deux minutes la machinerie qui me tient et je m’envole pour aller dans le public, vers le balcon . Ce sont des moments de pure poésie.

Vous allez camper 60  personnages différents lroq de la soirée, pouvez vous, sans trahir de sacret, nous en livrer quelques uns ?

Blanche Neige, Cendrillon,Hulk,  Freddy Mercury, Mickael Jackson ,Beyonce, mais aussi des personnages de  séries télé, je deviens Batman, Breaking Bad, Hulk, Wonderwoman, Sherlock Homes. Les gens viennent au théâtre en se disant « on va voir le mec qui se transforme » mais très vite, je commence une galerie de personnages dès les premières minutes  et j’embarque les gens dans la rêverie de ce voyage en enfance, la force de ce spectacle c’est l’émotion du retour à l’enfance, moi je la retrouve donc c’est contagieux  pour le public .

Toujours féru de sport devant le miroir à 3 heures du matin ?

Cela continue oui ! Je continue de me fatiguer, mais 20/30 minutes à mon âge ça suffit ! Je suis toujours un régime qui me réussit, qui m’a été conseillé par le nutritionniste de la Juventus Turin . Quand je rencontre des gens de mon age je prends peur ! Donc oui, j’essaye de faire attention à mon corps !

Des projets en parallèle de Solo ?

On l’a joué 250 fois, et on va continuer je pense jusqu’à la mort parce que c »est mon chef d’oeuvre. En parallèle, je reste metteur en scène pour des comédiens en Italie, je projette mes fantasmes sur eux et ça m’amuse beaucoup . Je suis aussi Directeur artistique du théâtre le Music Halll à Turin, donc comme tu peux voir, l’agenda est bien chargé !

Un dernier mot ,sur Toulouse, tu as déjà eu le temps de découvrir malgré la frénésie de la tournée ?

Oui bien sûr, la Ville Rose! C’est une ville que j’aime beaucoup, qui me rappelle Rome, avec cette douceur de vivre ! Je dis souvent qu’il faudrait que j’y revienne avec des amis pour la visiter plus longuement, ce que l’on ne peut pas toujours se permettre pendant une tournée ! Mais c’est avec plaisir que je reverrai le public toulousain, et de Webtoulousain, en Janvier !

Arturo Brachetti joue Solo, au Casino Barrière le Mardi 15 Janvier à 20h30

Réservations en points de vente habituels et en direct sur le site du Casino Barrière : https://www.casinosbarriere.com/fr/toulouse/spectacles-et-animations/magie-cirque/arturo-brachetti.html

Laisser un commentaire