Un peu de repos pour la Halle de la Machine + premier bilan

Chers lecteurs de Webtoulousain, si vous n’avez pas encore profité de l’engouement suscité par l’ouverture de la Halle de la Machine, il va falloir patienter un petit mois car elles ont besoin d’un peu de repos !

L’ouverture des portes de la Halle de La Machine était attendue. Après le spectacle
Le Gardien du Temple dans les rues de Toulouse (900 000 spectateurs) et les 3
jours d’inauguration sur la Piste des Géants en novembre dernier (70 000 visiteurs
sur la Piste), les premières lignes de l’aventure toulousaine pour La Machine sont
écrites.

Un propos plutôt réjouissant puisque ce sont plus de 60 000 visiteurs qui ont
franchi les portes de la Halle de La Machine et plus de 10 000 qui ont voyagé à
dos de Minotaure depuis l’ouverture. Au rendez-vous, un public principalement
familial qui privilégie les sorties culturelles les mercredis et les week-ends.

Depuis l’ouverture c’est :
> 1434 tours du Manège Carré Sénart sur la Piste
> 4020 cafés servis au Minotaure Café
> 1065 affiches vendues à la boutique-librairie
> + de 60 000 visiteurs
> + de 10 000 voyages à dos de Minotaure
> + de 70 000 personnes ont foulé la Piste des Géants

Bien que les mouvements sociaux de ces dernières semaines aient eu un impact
non négligeable sur l’activité, la Halle de La Machine s’implante dans le quartier de
Montaudran et trouve son public. Aujourd’hui, cette histoire artistique et urbaine
s’inscrit dans un projet de transformation du quartier autour de l’ancienne piste
de l’Aéropostale.

Le public, venu en masse aux événements programmés sur la
Piste, foule avec ardeur ce monument historique et participe à son réveil. Au nord,
les enfants de La Piste des Géants peuvent désormais s’endormir après le dernier
passage d’Astérion sous leur fenêtre, tandis que le sud de la piste sort de terre un
peu plus chaque jour.

Après des vacances d’hiver qui ont suscité un engouement considérable, la Halle
de La Machine est désormais fermée au public du 7 janvier au 8 février 2019
inclus, pour maintenance des machines et du Minotaure, en activité tous les
jours depuis sa première apparition place du Capitole le 1er novembre dernier.

Laisser un commentaire