Le stupéfiant youtuber Gastronogeek réponds à nos questions au Popcon Toulouse. Retrouvez-le au Popcon Narbonne le 25 et 26 mai 2019

Comme le dit si bien l’adage il ne faut pas mourir idiot. Les youtubers prennent une place important depuis quelques temps et se retrouvent sur des conventions. Je dois avouer qu’il y a encore quelques mois je ne connaissais rien au monde des youtubers… Maintenant avec quelques recherches et de magnifiques rencontres j’ai mis les deux pieds dedans et je compte bien en découvrir le plus possible.

Grace au Popcon Toulouse je suis partie à leur découverte…

Je vous propose de partir à la rencontre de « Gastronogeek » qui réveille nos papilles avec ses recettes et ses potions. Il nous propose des mets ou boissons tout droit sortis de nos films, séries, mangas et bande dessinées préférées.

Bonjour Thibaud, je trouve ton concept très intéressant d’où t’es venu l’idée ?

L’idée m’est venu de plusieurs façons différentes, je bossais à Paris j’étais responsable d’un bar restaurant et on avait un boulot de fou et je voulais proposer des recettes. Malheureusement ce n’était pas possible donc j’ai commencé à y réfléchir en parallèle. On développait la pop culture et je me suis rendu compte, en fait j’ai  vraiment pris conscience de l’univers geek et du fait qu’on disait « les geeks mange n’importe quoi avec les hamburgers les trucs tout prêt. Je me suis dit « je sais faire à manger et j’ai ma connaissance de la pop culture pourquoi ne pas fusionner les deux ». Et voilà j’ai débuté avec une petite émission sur YouTube j’ai écrit des recettes.  J’ai la chance d’être soutenu par ma femme qui est ma DRA ma graphiste,  illustratrice. C’est une femme formidable elle m’a dit: « oui, ça peut être une grande idée si tu la pousse, si tu vas au bout. On a été voir les éditions Hachette qui ont adoré tout de suite, mon idée a été validé. Et après j’ai mis tout ce que j’ai pu en engagement et en passion pour que le concept soit ce qu’il est maintenant abouti et un pont entre la pop culture et la gastronomie.

Tu as ta propre chaîne YouTube ou tu fais beaucoup de vidéos avec les séries les films et tu as aussi les livres que tu as publiés.

Alors en fait les livres ils sont avant la chaîne YouTube. Les livres sont sortis en 2014 et la chaîne a vu le jour en 2017/2018. Le tout premier « Gastronogeek bleu doré » en rapport avec l’édition Pokémon bleu doré. Et en vrai c’est ce qui a démarré le projet qui a plu aux gens. C’est un livre avec entrée, plat, dessert sur 15 références qui me paraissent culte. On ne savait pas si on pourrait en faire un. En France un livre de cuisine ça fait 6000 à 7000 exemplaires et ça marche bien, nous on a fait plus de 80000 exemplaires sur le premier.

Du coup on a eu l’opportunité d’en faire avec des potions, des cocktails, geek et pastry pour la pâtisserie que tu vois dans les univers imaginaires sur une centaine de référence.

On a fait un spécial  dans un petit format séries télévisées allant de Star Trek à Stranger Things.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On a fait aussi une édition dessins animés de Goldorak  à Rick et Morty. Mon vrai travail c’est plus dans les livres que les vidéos YouTube.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Est-ce que tu goûtes toutes tes préparations ?

Oui, 100% de ce qu’on fait est goûté, testé, validé. Ramené sur le shoot photo, et de nouveau testé, goûté, validé et photographié.

Quelle a été la recette la plus difficile à réaliser ?

Le menu du Docteur Who du premier livre. On voulait faire des Fish and Chips mais à l’époque on ne voulait pas faire des recettes qu’on voyait directement de peur de se faire attaquer en justice mais juste s’en inspirer. On a fait le fish finger et custard de Matt Smith en trompe l’œil. On a fait le soufflet aux amandes de Clara Oswald, l’impossible soufflet car elle en parle mais on le voit jamais.

On voulait une recette typiquement britannique à la hauteur du Doctor Who donc j’ai tout déstructuré et c’était pour moi un défi inrelevable. Et maintenant ça me semble relativement simple (rires).

Tu as été dans les coulisses de l’émission Top Chef, c’était un rêve ?

Oh oui c’était un grand rêve ! C’était un vrai rêve d’aller dans les coulisses, de voir les candidats travailler, de goûter les plats… Si tu veux c’est un peu quand est fan de musique classique et qu’on te dit demain tu vas passer la journée avec Mozart (rires). Pour moi c’est pareil je suis fan de gastronomie et je passe la journée avec de grand maître français, des chefs étoilés, meilleurs ouvriers de France. Des personnes que je suis depuis des années car je commente chaque émission de Top Chef dès sa diffusion. Tu allumes ta télé et moi je commente derrière comme un match de football (rires). Top Chef c’est ce qui m’a donné envie de lancer Gastronogeek.

Pendant Top Chef j’ai été voir Thierry Marx qui était à l’époque Jury de l’émission qui est un chef deux étoiles Michelin, c’est un type fantastique. Il fait beaucoup pour les gens dans le besoin c’est un type génial. Je me suis dit que si je voulais me faire accepter dans le milieu de la gastronomie il fallait que mon livre soit préfacé par un grand maître comme lui, une espèce d’adoubement. J’ai mis environ 6 mois avant d’avoir un rendez-vous avec lui, c’est des ministres ces gars-là ! Je lui ai montré les premières photos et recettes le livre n’était pas encore assemblé. Thierry Marx a adoré il nous a beaucoup aidé, il a fait la préface… Il a fait en sorte que ça fonctionne pour nous.

A Top Chef on m’a dit « Tu es passé par Thierry c’est super cool » (rires). Quand ils regardent comment je travaille, ils s’aperçoivent que j’utilise et j’applique les 81 gestes du CAP de la cuisine. Je m’inspire de leur technique et savoir donc il y a eu un très bon échange très appréciable. En plus j’étais présent pendant la demi-finale de Top Chef 2019 ce qui est un immense privilège. C’était un grand moment en plus je suis très content car la vidéo de YouTube sur l’émission fait plus de cent mille vues. Je pense que les gens ont vu que j’étais passionné et j’avais besoin d’une telle vidéo sur ma chaîne.

Tu avais les yeux brillant de joie.

Oui en effet il parait que j’avais les yeux qui brillent c’est tout à fait ça. Très heureux en tout cas.

Vas-tu invité du monde sur tes vidéos ?

Oui j’ai demandé à Harrison Ford mais il a dit Non (rires collégiaux). On a prévu des collaborations dans les prochaines semaines. Ma dernière collaboration c’était avec Marcus avec la pâte à tartiner. Quand on connaît Marcus on sait que le gars est dingue de Nutella. Je lui ai dit d’arrêter de manger sa « merde » et que j’allais lui en faire de la bonne de la vrai pâte à tartiner. Il m’a demandé si elle pouvait être verte et radioactive, je lui ai répondu oui et on l’a fait ? Cela s’est très bien passé (rires).

Un prochain livre en préparation ?

Oui, le Gastronogeek spécial kids. Pensé pour nous les adultes, mais en vulgarisant plus de façon que ce soit les enfants qui cuisinent sous la surveillance des parents.

En fin d’année je ne peux pas te dire le livre officiel de cuisine Disney, donc je ne te l’ai pas dit (rires). Et j’en fais un autre sous une autre licence officielle qui malheureusement va sortir en même temps, ce qui ne m’arrange pas. Cela fait 5 ans que l’on travaille dessus, c’est le calendrier que l’éditeur japonais a choisi. On va travailler avec une très grosse licence de Jap animation pour la fin d’année. Et l’année prochaine on va sans doute faire une édition Gastronogeek sur les jeux vidéo.

Alors si je te lance un défi sur une recette quand nous sommes de passage sur Paris et que tu la réalise en présence du WebToulousain, tu es partant pour la réaliser ?

C’est possible, oui. Si on a la cuisine, si on a le bon timing je ne dis jamais non à ce genre de chose. Et donc ce serait sur quoi ?

Sur la série Grey’s anatomy.

Oh la vache ! Tu n’as pas choisi la plus facile ni ma série favorite !

Ah non, il ne faut pas que ce soit trop simple et quelque chose que tu n’as jamais fait en plus.

En effet je ne connais pas bien Grey’s anatomy j’ai arrêté à la saison 1 (rires). C’est bon j’ai vu ce que j’avais à voir de Ellen Pompeo et Katherine Heigl, next (rires).

Il va falloir t’y replonger il y a 15 saisons maintenant (rires).

Oui il doit y avoir pas mal de recettes. Défi relevé avec plaisir !

Si vous souhaitez savoir s’il a avancé dans sa recherche de recettes par rapport au défi Grey’s anatomy, retrouvez-le au Popcon Narbonne aujourd’hui avec d’autres invités.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire