Olympe, le petit prodigue de The voice.

Olympe 1 Copier

Olympe 1 CopierQui n’a pas un jour rêvé de réaliser son rêve ?

Olympe, un grand artiste en est la preuve, il faut juste y croire et persévérer.

Le webtoulousain met à l’honneur, ce grand monsieur de la chanson française.

Avant de reprendre sur des chapeaux de roues, Olympe s’est confié à l’oreille attentive de Gaëlle, notre rédactrice en chef.

Olympe, comment te sens tu pour attaquer cette nouvelle rentrée ?

En pleine forme, j’ai hâte de reprendre, de retrouver mon public. La tournée arrive à grand pas.

La tournée commence en octobre prochain, pas trop stressé ?
Un peu comme toujours, mais dès que je suis sur scène je me donne à 110 %.
Ce sera pour certaines de mes chansons, la première fois que je les interpréterai en live. Et je me pose beaucoup de questions : est ce qu’elles vont être acceptées ?….

Pour moi, le partage avec le public est important.

A propos de « Olympe tour », il n’y a pas de date à Toulouse, peux tu nous dire pourquoi ?

C’est une question de disponibilités des salles. Ça n’a pas pu être possible cette fois, mais je reviendrai chanter à Toulouse avec grand plaisir.

Pourquoi ton album s’appelle « Une vie par jour » ?

Depuis the voice, j’ai l’impression de vivre à 100 à l’heure. Je peux aussi bien passer du rire aux larme dans une même journée. C’est vraiment une vie remplie d’émotions. Je fais pleins de choses en même temps.

Ton clip « Nos yeux d’enfants » révèle une certaine nostalgie de l’enfance, cela reflète t’il un trait de caractère ?

En devenant adulte, on perd notre innocence. Il y a tellement de belles choses simples qui nous entourent que l’on ne les voit même pas. La vie est tellement courte, qu’il faut profiter de tout cela.

La chanson « Depuis » parle de ta vie avant et après l’aventure The voice, es tu fière de ton parcours ?

Vous savez, je chante depuis que j’ai 13 ans, the voice est une étape supplémentaire.

A l’époque de mon adolescence, je me souviens, je galérai. Les gens ne m’écoutaient pas, ils ne faisaient pas attention à moi. Cela ne me donnait pas envie de continuer. Et oui, je suis fière d’avoir continuer et je m’en suis sorti.

Ton meilleur souvenir dans l’émission ?
Chaque moment, mais l’un des meilleurs c’était mon audition à l’aveugle ou encore mon duo avec Jennifer.

Ton prochain single ?
C’est en discussion. Mais on vient d’en sortir un, on va donc attendre de voir comment se déroule la tournée avant de parler de la suite.

Tu participes au titre « Kiss & love » pour le sidaction, tu peux nous en parler ?
Je participe à beaucoup de concert caritatif. C’est pour moi important de donner de soi. Pascal Obispo m’a contacté via mon agent.

Le Sidaction est important car il combat une sale maladie. J’avais vraiment envie de donner ne serait ce qu’n peu de moi. C’est un grand honneur de participer à cela.

Que,penses tu de « The voice kid » ?
C’est intéressant mais difficile à la fois. Ceux ne sont que des enfants. C’est bien tout de même de leur donner leur chance.

Tu es proche de ton public, c’est important pour toi ?
Cela me fait plaisir de voir que beaucoup de personnes m’aiment, me suivent.

Dans ce milieu, il faut être proche d’eux sinon on ne vit pas. J’essaye de leur porter attention, répondre à leur tweet…

Ils me donnent tellement que je ne peux pas faire autrement.

Que peut on te souhaiter de plus ?

Encore plus de musique, c’est pour moi un besoin vital.

Celui qui rêve de faire un duo entre autre avec Adèle, est un artiste à cœur ouvert. Nous les souhaitons pleins de bonnes choses.

PS : je tenais à remercier une de nos lectrice pour m’avoir apporter une aide particulière Merci Anais Barbeau grand admiratrice de ce grand monsieur.  

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

2 réflexions sur “Olympe, le petit prodigue de The voice.

Laisser un commentaire