Love&Joy #3 : Les préliminaires pour le garder, mythe ou réalité ?

lovejoy-sexe-oral

lovejoy-sexe-oralLa nouvelle chronique Love&Joy a eu quelques difficultés à s’installer sur WebToulousain.fr, l’actualité ne permettant pas ces derniers mois de proposer ce genre de rubrique de façon régulière mais ce sera désormais rectifié puisque vous retrouverez cette chronique tous les mardis.

Cette semaine nous débuterons notre sujet sur les préliminaires qui s’articulera sur 3 volets, le premier cette semaine parlera surtout de l’importance des préliminaires pour les hommes.

Le printemps est enfin là et avec lui les belles journées sous le soleil, les longues balades et les après-midi farniente. Les filles sortent les robes légères, les jupes courtes et les petits hauts colorés. Les hommes, en lunettes de soleil de marque, arpentent les rues de la ville d’une attitude non chalante à l’affût d’une nouvelle proie. Lorsque la rencontre se passe, vient rapidement l’heure d’échanger. La question des relations intimes, oui le sexe quoi, se pose à ce moment précis et tant les hommes que les femmes sont à la recherche d’une relation plus ou moins durable. Le temps passe, votre âme soeur et vous avez approfondi votre relation et peut être même êtes-vous un couple. La routine s’installe, avec elle les habitudes et certaines mauvaises habitudes. Votre relation se fige et n’évolue plus ou très peu. Les hommes s’appuient sur leurs acquis et les femmes entament une lente chute agonisante émotionnelle.

Et alors, me direz-vous, avant vous étiez capable de lui faire plaisir, de la sentir vibrer entre vos bras mais maintenant ça ne suffit plus… Et pour celles et ceux qui se disent, ouf, moi je viens juste de le rencontrer et bien non, détrompez-vous, vous êtes dans les mêmes sales draps que les copains. L’amour avec un grand A, c’est ce que vous promettez en offrant cette fameuse première nuit. Et bien nous allons essayer de vous sortir de l’embarras et pour commencer parlons cette semaine des préliminaires. Vous apprendrez qu’il ne s’agit pas d’un gros mot, ou d’un truc bizarre sorti tout droit d’un livre écrit par une Commandante SS reconvertie dans la littérature sado-maso pour demoiselles en manque et qui n’osent l’assumer, mais bien d’un élément essentiel de votre relation de couple et par extension de votre relation émotionnelle et sexuelle.

Comment faire plaisir à son homme sans être obligée de le partager avec la nana d’en face ?

J’en vois déjà qui jubilent en ce disant, ben moi je sais comment m’y prendre. J’ai envie de sortir mon bon gros buzzer et de vous en mettre un coup ! Tuuuuutttt !!!! Non, non, non ! On n’est plus au collège. Oui je sais c’est un peu tôt mais croyez-moi c’était pas de ma faute. On ne parle pas de vous, là mais de votre mec, celui que vous aimez et qui, en principe, vous aime en retour. Bon, si c’est pas le cas, gardez les fleurs reçues et la cravate que vous lui avez offerte, vous vous en servirez la semaine prochaine, croyez-moi.

La fellation, oui c’est de cela que nous allons parler mais pas seulement. Cela fait partie d’un ensemble de choses que nous allons tâcher de savoir maîtriser. Ne fantasmez pas, ici nous ne donnerons pas de cours sur les techniques, mais si certaines sont demandeuses, n’hésitez pas à prendre rdv pour une consultation gratuite. En gros, beaucoup pensent qu’il suffit de prendre les choses en main puis d’avoir l’eau à la bouche pour faire saliver votre homme. Il est vrai que cela fonctionne plutôt bien mais là je ne vous parle pas d’un truc vite fait et sans passion mais d’un réel échange et surtout de la différence entre vous et la nana d’en face. Je n’ai rien contre la nana d’en face, qui est très charmante d’ailleurs et pas seulement parce qu’elle m’a donné son numéro de mobile la semaine passée. Mais je m’égare et je ne suis pas le seul dans ce cas.

Les femmes, vous vous accrochez à des valeurs sûres, selon vos critères, sans jamais vous remettre en question et c’est pourtant sur ce point que votre compagnon prend la poudre d’escampette. C’est une expression de vieux mais j’ai perdu un pari et je devais la placer. Nous allons pallier à ce problème en utilisant une méthode simple, la 15-10-5. C’est une méthode prouvée et éprouvée qui dit que la durée idéale des rapports sexuels est de 15 minutes pour les câlins, bisous et caresses, 10 minutes pour les préliminaires et 5 minutes pour les va et viens. Non, on ne pose pas le mobile en mode chronomètre sur la table de chevet et non ce n’est pas grave si les 5 dernières minutes ne sont pas respectées, il s’agit des durées idéales pour les femmes car pour les hommes ce serait plutôt l’inverse mais là ce serait prétentieux.

Ce que je veux que vous gardiez à l’esprit c’est que la part de préliminaires pour vous est plus importante que la part de sexe à proprement dite et que cet ensemble décrit dans la méthode est un tout et ne peut pas être divisé. On pourra faire des entorses de temps en temps mais uniquement pour vivre des scénarios différents du quotidien. Je vous invite d’ailleurs à vous en séparer le maximum possible et de ne jamais vivre 2 jours la même chose.

Revenons à cette fameuse méthode du 15-10-5 dont je vous parlais et qui, selon moi, est indispensable pour maintenir l’équilibre relationnel, émotionnel et sexuel du couple. Vous les femmes, vous le charme, vos sourires,… je m’arrête là. Vous les femmes, vous avez tendance à trop fonctionner de façon cérébrale alors que vos fonctionnent à l’instinct et à l’émotion. Souvent ces deux perceptions opposées sont la cause de conflits n’ayant pas ou peu de réponses. Mettez un instant de côté votre tête pour penser comme votre homme et vous accorder d’avantage sur son diapason interne. Vous ressentez le tic tac ? Bien, alors poursuivons.

Comme je vous disais, vous êtes d’avantages calés sur les sensations délicates et subtiles donc sur le cérébral et tout compte comme préliminaires pour vous ; le petit texto du matin, le bouquet de fleurs que vous avez reçu ce vendredi, la sortie ciné qui vous faisais tant plaisir et même les compliments sur votre nouvelle coupe de cheveux et le rouge à lèvre “Un été à Seattle” que vous avez acheté et mis pour la première fois aujourd’hui. Pour votre homme, et pour la plupart des hommes en général, les préliminaires ne sont qu’un moyen assuré d’avoir du sexe ! Ne le prenez pas mal mais c’est normal car il s’agit là d’une aspiration d’ordre instinctif et animal. Oui les hommes comme les femmes, nous sommes avant tout des animaux et c’est parce que les hommes et les femmes n’évoluent pas dans nos sociétés contemporaines et modernes de la même façon, que nous sommes en désaccord permanent sur certains points. Vous devez avant tout parler de ces désaccord, les mettre à plat sur la table et mener de front, ensemble, une réflexion qui aboutira vers votre solution de couple.

J’espère que nous avons pu vous apporter quelques pistes et que vous saurez mener la barque de votre couple sur les flots tumultueux de l’amour. La semaine prochaine, nous aborderons le même sujet mais sous l’angle des hommes. Bonne semaine et à très vite pour une nouvelle chronique.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *