Une réouverture des lieux culturels haut-garonnais.

Le Conseil départemental a décidé de rouvrir la plupart des lieux culturels départementaux à partir du 2 juin. Concernant le dédommagement des artistes et à l’adaptation des dispositifs, rendant la culture accessible à tous, ils seront eux-aussi maintenu.

Désirant garantir l’accès aux lieux culturels, même en temps de crise sanitaire, le Conseil départemental proposait une offre numérique gratuite dès le début du confinement. « Faire vivre la culture sous toutes ses formes et dans toute sa diversité reste une de nos priorités, particulièrement en temps de crise, car elle est un formidable vecteur d’apprentissage et d’émancipation citoyenne, un gage majeur de démocratie dans notre pays » souligne Georges Méric, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne.
Cependant, ce sont au total 161 manifestations culturelles annulées entre le 13 mars et le 28 août en Haute-Garonne. Pour faire face à cela, le département s’est engagé à dédommager les artistes programmés et à prendre en charge financièrement 753 jours d’intermittence, pour un montant total de 245 000 €. Il a également créé un fonds exceptionnel de soutien au monde associatif de 3 millions d’euros, permettant à 128 associations d’en bénéficier.

Des visites placées sous le signe de la prudence

Fermés depuis le 16 mars dernier, huit lieux culturels départementaux accueilleront à nouveau leur public, à partir du 2 juin. Pour cela, les lieux ont modifié l’organisation des visites, en respect des mesures sanitaires en vigueur. De 5 à 50 personnes maximum en fonction du lieu, le port du masque reste obligatoire.
De nombreuses expositions sont à découvrir, dont un grand nombre, temporaires, seront prolongées. L’accueil de groupes sera quant à lui possible par réservation (10 personnes maximum).

Exposition Lucien Vieillard au château de Laréole. Crédit photo : Loic Bel
Date de réouverture des lieux culturels départementaux :

A partir de samedi 30 mai :
– Les Olivétains (Saint-Bertrand-de-Comminges)

A partir de mardi 2 juin :
– Médiathèque départementale (Labège)
– Musée archéologique départemental (Saint-Bertrand-de-Comminges)
– Musée départemental de la résistance et de la déportation (Toulouse)

A partir de mercredi 3 juin :
– Archives départementales (Toulouse)
– Musée de l’Aurignacien (Aurignac)

A partir de mardi 16 juin :
– La Galerie 3.1 (Toulouse)

A partir de vendredi 3 juillet :
– Château de Laréole (Laréole)

“La visite de l’infirmière dans un taudis à Toulouse, 1939”. Exposition au Musée départemental de la résistance et de la déportation. Crédit photo : Chaumel

Manon Warnau

Actuellement stagiaire dans la rédaction WebToulousain, j'ai terminé ma première année de journalisme à l'ISCPA de Blagnac. Intéressée par la culture et la gastronomie, les rubriques société et sport m'attirent aussi.

Laisser un commentaire