Une nouvelle saison pour le ThéâtredelaCité

La saison 2020-2021 du ThéâtredelaCité débutera le 13 octobre et portera sur la question du sens cette année. Au total, 35 spectacles seront programmés d’octobre à juin. Quatre représentations ont été reportées à cette saison suite à la crise sanitaire et 16 spectacles seront créés en France.

A travers ces 35 spectacles proposés par le ThéâtredelaCité, quatre thèmes se dessinent. Écouter des histoires en famille, en est le premier. Pour cela, six projets pourront être vus en famille. « Les Hauts Plateaux » pour sa part, invitent des danseurs, des acrobates et des musiciens sur le tableau. « Dans une cinégraphie gigantesque, Mathurin Bolze va venir interroger le rapport que l’on a avec la nature. Comment la ville envahit la nature et comment parfois la nature reprend sa place dans la ville », souligne Stéphane Gil, le directeur délégué du ThéâtredelaCité.
La représentation « A poils » proposera, au moins de 3 ans, une expérience sensorielle. Les enfants participeront à la construction d’un spectacle ou des poils et des fibres pousseront sur des objets. Alice Laloy interrogera les enfants sur la découverte de leur sensibilité.

Réviser ses classiques

De grands auteurs, à savoir Shakespeare, Racine ou encore Marlowe seront revisités par les metteur.e.s en scène. Lorraine de Sagazan, Bruno Geslin et d’autres réécriront ou prendront parfois le risque de laisser les pièces à l’identique, afin de découvrir ou redécouvrir ce répertoire. Au programme, vous pourrez retrouver une lecture de Phèdre par un seul comédien. « Ce sera une expérience qui commencera comme pour une conférence. Elle partira dans tous les sens et c’est extrêmement amusant car elle raconte aussi tout ce qu’on ne voit pas dans la pièce » ajoute Galin Stoev, le directeur du ThéâtredelaCité.
Une version de Tartuffe sera également créée par Guillaume Séverac-Shmitz.

Du monde sur le plateau

De grands plateaux seront mis en avant cette année, que ce soit dans l’ambition des scénographies ou dans le nombre d’interprètes en scène. C’est le cas du spectacle « 10 000 gestes » de Boris Charmatz. 22 danseurs feront 10 000 gestes au cours d’une représentation. « Je vous laisse faire la multiplication pour trouver le nombre de propositions chorégraphiques » ironise Stéphane Gil.
Un autre tableau qui s’inspire, lui, de faits historiques est « Ça ira (1) Fin de Louis », de Joël Pommerat.
L’intégralité du tableau sera présentée à Odyssud Blagnac, en trois représentations de cinq heures chacune. « C’est un marathon indispensable qui permet de rentrer dans toute la constitution du Parlement français juste après la Révolution pour comprendre les tensions, les nécessités à écrire une démocratie commune » pour Stéphane Gil.

Consommer local

Ce volet concerne tous les artistes et créations en termes de proximité théâtrale. Les connexions entre les artistes et avec les ateliers décors, ateliers costumes et savoir-faire forment une richesse. Cela contribue à la viabilité et à la durabilité des projets. Le Centre dramatique fabrique, au sens premier, des spectacles avec les décors et les représentations. Les Premières ont lieu au ThéâtredelaCité et sont parfois des coups d’essais. C’est pourquoi, elles sont jouées 6 ou 9 fois pour permettre à ces équipes artistiques de rencontrer leurs spectateurs. Parmi les projets à citer, on peut suggérer EC[H]OS de Millaray Lobos García.

En famille, entre amis ou seul, le nombre de représentations ne manquent pas pour assister à une représentation au théâtre. Toutes les informations sont à retrouver sur le site. D’ailleurs, le théâtre a mis en place un système de billetterie en ligne. A partir d’aujourd’hui, lundi 22 juin, il suffit d’acheter des places pour deux spectacles afin d’accéder aux tarifs abonnés. Le théâtre a également baisser le tarif des représentations pour que les spectateurs puissent assister à des spectacles à partir de 8€.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *