Entrevue avec PADG, un sacré touche à tout au Bordeaux Geekfest virtuel !

Au festival Bordeaux Geekfest virtuel il y avait plus de 200 invités tous réunis sous le thème des Années 90.

Pierre Alain de Garrigues (PADG) que nous avions déjà croisés sur de nombreuses conventions et festivals était lui aussi de la partie. Et pas qu’un peu vu qu’il a participé à la bande annonce du festival.

PADG a aussi animé ou participé à plusieurs conférences tout au long du weekend. Lors d’un petit moment creux de ses journées bien remplies, il nous a accordé un temps de confidences.

Bonjour PADG, je te remercie de nous octroyer un peu de ton temps.

Avec plaisir Vanessa.

Nous sommes au Bordeaux Geekfest 2020 qui est aujourd’hui le 1er festival européen 100% virtuel. Comment ce passe ton weekend en mode avatar ?

Très bien ! C’est une expérience qui m’a été proposé par mon grand pote Damien depuis qu’on s’est rencontré au Bordeaux Geek festival normal, il y a 2 ou 3 ans et au festival Animasia aussi. Damien et son équipe font un peu parti de ma famille. Ce sont des gens qui aiment partager et je suis comme ça aussi donc on s’est très vite retrouvé sur cette planète de partage. Aujourd’hui on est chez nous tous un peu confinés mai au moins on est ensemble dans le partage grâce à ce premier festival virtuel et c’est bon de se retrouver. Je suis très content de faire partie de cette expérience et de discuter avec des gens même sous forme d’avatar.

Tu as participé à la bande annonce de l’événement mais tu as aussi animé beaucoup de conférences ces deux jours et il en reste encore. Comment as-tu réagi quand on t’a fait cette proposition de festival ?

Oui, tout d’abord les conférences j’en ai eu un paquet, 6 je crois (rires). Avec mes amis des NOOB vu que je fais partie de la galaxie NOOB. J’ai fait des conférence sur la voix, sur l’attitude intérieur, la spiritualité, la méditation. j’en ai eu une sur la lecture, les contes et légendes et extraits de livres. Et beaucoup de travail sur la voix. Honnêtement la première fois que Damien, Aurélie et Quentin m’ont appelé en me disant “Est-ce que tu veux faire partie de l’aventure” ? Je n’ai pas réfléchi plus d’une demie seconde avant de dire OUI ! Sachant les difficultés des conventions et festivals auquel je participe, toute l’équipe de Damien fait partie de ma famille de coeur de convention. Je suis présent avec joie et on est un peu avec Brigitte Lecordier, Marcus, les NOOB les têtes d’affiche du festival. C’est important de faire montre de solidarité et de venir gratuitement. Le tout ce n’est pas de cavaler en solitaire mais en solidaire !

Cela représente quoi pour toi les festivals et les conventions ?

Il faut avouer que 5 ans auparavant, je ne savais même pas ce que c’était une convention. Je ne sais pas si tu connais mon histoire mais je ne suis pas du tout un joueur. Je n’ai jamais joué à un jeu à part au trivial poursuit. Je ne sais pas utiliser une console de jeu vidéo ni une manette. En fait il s’est passé que j’ai découvert que j’étais très connu au niveau de ma voix dans les jeux vidéos. Ce que je ne savais pas vu que j’enregistrais des choses qui influençaient la sympathie des gens. On m’a invité au 1er festival Hearthstone à Lille en juillet 2016. J’étais à l’époque la voix de l’Aubergiste de jeu Hearthstone qui est toujours une voix mythique.

A partir de ce moment là, j’ai découvert le milieu des conventions et j’ai enchaîné rapidement avec d’autres. Et ça a changé surtout ma manière de penser à la fois sur les geeks à la fois sur les jeux vidéos, internet ou encore Youtube. Cela a modifié ma façon de voir car pour moi c’était attention ce genre de choses n’est pas bon ça prends trop d’énergie et ce n’est pas constructif. J’ai totalement changé d’avis en rencontrant des gens qui m’ont témoigné de la tendresse, de l’amour. Maintenant les conventions j’adore ! Ce sont des lieux de partage, de rencontre. Je peux rencontrer des gens qui ne sont pas de ma génération mais avide de partage et de connaissances. Et bien que j’ai 663 ans..

Ah bon tant que ça (rires) ?

Bien sur, mon dernier nom c’était “Merlin l”enchanteur” (rires). Pour répondre à ta question c’est un grand pied ! Après c’est aussi facile pour moi, j’arrive les gens me font des bises, des vidéos, des photos, ils sont gentils avec moi et inversement et c’est super ! En plus comme on en parle avec les potes et habitués des conventions : Gastronogeek, les NOOB, Marcus, Pikanoa, Dina… On sait qu’en on va à Bordeaux ou dans les festivals de Damien qu’on va être très bien reçu, ça va tellement être sympa entre potes. Et là encore une fois quand on m’a demandé j’ai répondu tout de suite présent en disant à Damien que je prendrais du temps pour tout faire.

Tu as lu des histoires tout à l’heure, enfin tu les a rendu vivante…

Tu étais là ? Tu as entendu celle de Game of Thrones ?

Non j’étais en interview et je suis arrivée à celle d’Harry Potter.

Ah celle de GOT était terrible.

J’imagine bien. Tu disais donc à la fin de ta lecture que c’était du sport, peux-tu nous expliquer ?

En l’occurrence c’est du sport. Par rapport à ce que tu as écouté, pour moi ce n’était pas parfait Harry Potter même si les gens m’ont dit “Waouh c’est vachement bien” ! J’ai fait des fautes. Dans ma tête je me considère comme un athlète de très haut niveau, mais sans prétention. Je vais avoir l’hygiène qui va avec, c’est à dire que je vais avoir la constance, la concentration, l’entrainement. Et tout à l’heure c’était du sport car Quentin ne m’avait donné pour Harry Potter que des photocopie du livre. Il fallait que je déchiffre en même temps et non pas seulement faire aller mon oeil sur le texte, vu que les pages avaient glissé. je les ai eu 3 minutes avant. Je n’ai pas fait des heures d’essais et je ne les avait jamais lu. C’est de la concentration, une sorte d’écoute d’intérieur. Par exemple pour le troisième texte “Le seigneurs des anneaux” il fallait que je donne de l’intensité, de la puissance, de la retenue et ensuite de l’épique, de l’héroïque mais aussi du frissons et du mystérieux et il faut réfléchir en même temps. c’est comme un pilote de course. J’adore la formule 1 et je me considère comme un pilote de course. Les gens pensent que les pilotes de courses de formule 1 ce n’est pas des sportifs. Alors que si c’est des putains de sportif. Ils ont une préparation physique et mental de dingue. Et de mon point de vu ce que j’ai fait tout à l’heure c’était vraiment du sport.

Je t’appelle le “touche à tout” vu que tu as plusieurs casquettes tu t’attendais à avoir autant de corde à ton arc et où puise tu toute cette énergie ?

Alors c’est marrant comme question et c’est difficile à répondre parce que c’était non pas un problème mais le fait qu’on t’es mis un peu de côté et donc il y a des choses que je ne sais pas faire comme la cuisine. Dans ma famille on disait “Non Pierrot ce n’est même pas la peine, il ne pourra pas planter un clou”. Ce qui n’était pas vrai du tout mais moi ça m’arrangeait bien. Quelque part tu développe d’autres choses, et tu t’aperçois que tu peux faire plein de choses. Et plus tu en fait, sans être prétentieux, plus il y a de choses intéressantes et tu veux les réussir. J’arrive à faire plein de trucs, je suis multitâche. Je peux être comédien, musicien professionnel en jouant de plusieurs instruments. Je peux produire, je peux réaliser et j’ai des connaissances de montage. Je le dis humblement. Cela a toujours été un problème car où je mets mon énergie ? Là je sors un nouvel album de musique et je produit en même temps.

Quand est prévu la sortie du nouvel album ?

Il va sortir petit à petit, morceau par morceau à partir de septembre. Et je produis en même temps l’album de ma fille qui est une super chanteuse. Donc je me dis est-ce que je dois mettre plus d’énergie pour travailler mes réseaux de théâtre ou de cinéma ? Ou aller sur la musique ? Et ça toujours été un problème honnêtement parce que je me demande si je me disperse trop. Mais j’aime faire les choses. j’ai monté une maison de production qui me permet de faire toute ces activités. Je vais faire des tournages, parler sur la voix, produire de la musique, parler de spiritualité… Je vais monter un chaîne Youtube sur la spiritualité qui commence dans 15 jours.

Comment s’appelle ta chaîne ?

Cela s’appelle “PADG spirit”. Dessus il y aura le regroupement des vidéos de mon autre chaîne “PADG” rubrique “les vidéos qui font du bien”. En face caméra avec des thèmes particulier comme ralentir, dire oui… Et puis après ce qui va constituer des musiques de méditations qui peuvent durer 20 min comme 40min voir 1h où tu t’étends et tu écoutes. Il y aura des textes de méditation bien loin du Game of Thrones de tout à l’heure. Mais aussi des vidéos pour découvrir la méditation de pleine conscience. Et donc avec la production, la musique, les chaînes youtube, comédien et bien j’ai décidé de faire tout. Et je suis bien entouré de mon équipe pour qui je suis le chef d’orchestre. Même si je décide du tempo et du morceau à jouer, je les laisse faire leur part de travail en toute confiance.

Comment as-tu fait la rencontre des NOOB et est-tu devenu un des leur ?

Tu vois Mathieu, Ystos dans les NOOB ?

Oui très bien.

Alors j’étais sur une convention à Genève et Ystos était fan de l’aubergiste de Hearthstone. A l’époque je ne savais qui était les NOOB mais vraiment pas du tout. Je vois ce gars qui vient avec ses beaux yeux bleus, gentil comme tout et qui est maintenant devenu un de mes meilleurs potes. Il se présente me dit qu’il fait partie des NOOB et là je l’arrête en lui disant que je ne connais pas les NOOB. Mathieu me répond que ce n’est pas grave et si je suis d’accord pour faire une petite interview.

On fait l’interview ça se passe super bien et on s’entend tellement bien que le soir, Fabien, Anne-Laure m’invitent à venir avec eux chez des personnes qui leur fournissent du matériel pour les NOOB. J’y suis allé, on a mangé tous ensemble après, c’était très sympa. Par la suite on s’est retrouvé sur plusieurs conventions.

Un jour je reçois un appel de Mathieu me disant “Ecoute Pierrot je voudrais te parler d’un truc, on va tourner bientôt un épisode avec un acteurs américain Corin Nemec qui a joué dans la série “Parker Lewis ne perd jamais”. On a écrit quelque chose vu que Corin veut tourner avec nous et qu’il est très amie avec Johanna (Yvy). On a pensé Fabien et moi que tu pourrais jouer l’ennemi de Corin Nemec car pour nous ça risque d’être difficile. Fabien invente le rôle de Master Pong pour la venu de Corin et il me propose de l’incarner. Je dis OUI tout de suite en plus le tournage avait lieu dans de vieilles caves à 150 mètre de chez moi.

Les NOOB voulaient quelqu’un d’intense en face de Corin Nemec. Cela a super bien fonctionné et l’équipe des NOOB se sont dit avec PADG on a notre méchant. Je suis donc devenu le méchant des NOOB et j’adore faire ça. Je suis très fier d’être un NOOB. En plus hier il y avait la présentation du jeu et je suis dedans. j’ai discuté avec Fabien en lui disant que mon personnage était impressionnant avec sa voix et sa posture mais que j’aimerais bien qu’il “fight” un peu et qu’il vole un vrai “Bad”.

Quelle est ton actualité ?

D’abord mon actualité normale, je continue mon travail de voix sur les documentaires, films, pub et jeux vidéos. Ce qui représente 70% de ma vie. Et puis sinon j’ai ma boîte de production qui s’appelle “PADG prod”. Avec je produis le contenu de la première chaîne Youtube “Le PADG” tel que le “BlaBlaPADG” où je rencontre une voix. Je parle de sa carrière et la dernière est avec mon ami Patrick Poivey qui nous a quitté dernièrement.

J’ai des batailles de doublage avec Patrick, Yoann Sover… Très bientôt il y aura Benoit Allemane, les Simpsons, Brigitte Lecordier. Mais aussi Dorothée Pousséo et Céline Montsarrat la voix de Julia Roberts.

Il y a une nouvelle série qui va sortir et qui s’appelle “Pourquoi j’aime” ? Je prend quelque chose que j’aime dans ma vie à la première personne et je dis pourquoi j’aime ces choses là, comme un documentaire et je le raconte en voix off. Par exemple le premier c’est “Pourquoi j’aime Bob Marley” ? J’ai 3 ou 4 focus dessus je vais parler d’histoire de race car ma fille est black et donc on va me voir avec ma fille, mon ex-femme. J’aime parce qu’il a transformé un style de musique et je vais expliquer comment. Et le deuxième ce sera “Pourquoi j’aime la pluie” ? je l’expliquerais avec un texte. Et il va y avoir une dernière rubrique, la musique. Je suis un musicien, je suis batteur et guitariste et je parlerai de l’album. Tout les mois je posterai un morceau avec clip, il y aura 12 à 14 morceaux libre d’accès. Et pourquoi pas faire une tournée avec mon groupe. Et en dernier il y a la production de l’album de ma fille. Ah oui sans oublier, comme je te disais tout à l’heure ma nouvelle chaîne “PADG spirit” qui devrait voir le jour d’ici 15 jours et qui est vraiment cher à mon coeur.

Merci beaucoup PADG

Pas de soucis Vanessa c’était un plaisr.

Laisser un commentaire