Une nouvelle Statue de la Liberté à Toulouse.

Certains pourraient penser à la blague du fameux 1er avril si nous leur disions que Toulouse est la seule ville au monde à avoir pas moins de 4 exemplaires de la Statue de la Liberté. Et encore plus si nous disions qu’un 5ème exemplaire sera installé prochainement.

Si je vous dis que vous passez certainement devant plusieurs fois par semaine sans même vous en être rendu compte. Mais ce n’est pas de cela que nous allons parler dans cet article mais plutôt d’une 5ème Statue de la Liberté qui viendra trôner en plein centre du futur poumon vert de la ville sur l’île du Ramier en lieu et place de l’ancien Parc des Expositions de Toulouse.

Ce n’est plus un secret, la mairie de Toulouse et la municipalité actuelle l’ont t’annoncer il y a plusieurs années, le Parc des Expositions sera démantelé ayant laissé sa place il y a quelques mois un grand complexe d’exposition à deux pas de l’aéroport Toulouse-Blagnac sur la commune de Aussonne. Ce grand complexe nommer sobrement MEET a déjà pu accueillir un événement l’année dernière avant d’être temporairement fermé faute de crise sanitaire actuelle.

Revenons à nos moutons. Toulouse est la seule ville au monde à avoir 4 statues de la Liberté ou plutôt têtes de statues. C’est au numéro 49 de la rue Alsace-Lorraine que vous pourrez contempler les 4 visages de la célèbre dame de fer new-yorkaise sur la façade de cet immeuble construit en 1895 et résolument moderne pour son époque.

L’artiste c’est fortement inspiré de l’exemplaire disponible à Paris qui a servi lui-même de modèle à la grande dame américaine réalisé par Auguste Bartholdi et offerte par la France et dévoilée au monde le 28 octobre 1886.

Lors de son dernier conseil municipal, la mairie de Toulouse a décidé de confier au célèbre artiste et sculpteur toulousain James Colomina à qui on doit notamment plusieurs statues en résine rouge, le soin de réaliser une statue de la Liberté qui ne sera pas rouge comme les autres de l’artiste visibles à Toulouse sur les allées Jean Jaurès par exemple ou devant le Sénat à Paris mais elle sera blanche.

Image de synthèse réalisée d’après le modèle officiel retenu.

Elle tronera à la place de l’entrée principale actuel de l’ancien Parc des Expositions tout près de la piscine Nakache.

Cette sculpture est déjà en cours de réalisation et devrait prendre sa place d’ici la fin de l’année 2021 lorsque le parking aura été démantelé pour laisser un parterre vert s’installer. Contacté par nos soins, l’artiste se dit honoré et fier de pouvoir réaliser une telle œuvre qui mesurera pas moins de 12 m de haut pour 6 tonnes sur pedestal.

“C’est un grand honneur pour moi de pouvoir réaliser dans ma ville ma version de la statue la plus célèbre du monde je suis très fier de la mission qui m’a été confié. Je ferai tout mon possible pour que chaque toulousaine et toulousain soit aussi heureux et fier que je le suis.”

Il est fort à parier que cette nouvelle dame soit un regain pour le tourisme dans notre région et particulièrement dans la ville rose qui aura, après sa célèbre place du Capitole, sa célèbre statue de la Liberté.

Bien malheureusement il faut que l’on vous dise que effectivement il s’agissait d’un poisson d’avril malgré que tout ne soit pas faux. Il existe bien 4 têtes de statues de la Liberté à Toulouse et James Colomina est un artiste toulousain émérite.

Si vous avez aimé cette histoire partagez cet article autour de vous sans divulguer la petite supercherie. 😉

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire