On était pour vous à la première de “Supporters” au 3T !

Soir de première au 3T et toujours une ambiance particulière. La “banda” qui nous accueuille, l’excitation palpable dans l’air, l’envie d’en découdre. Quelques mots du maître de cérémonie Gerard Pinter pour chauffer la salle et c’est parti !

Et à tout seigneur(e) tout honneur, c’est à Gigi, la supportrice haute en couleur, que revient la lourde charge de démarrer. Stéréotype de ces “rats de tribunes” qui font la vie d’un club, tout en gouaille et en grand coeur. Il y a des Gigi dans chaque club, cherchez bien. Et on les trouve souvent… à la buvette ça ne s’invente pas !

On aura apprécié aussi la confusion d’un coach et de son président face aux nouvelles identités de genre des joueurs. Christian, Christiane, on ne sait pas trop sur quel pied danser. Avec des crampons ou des talons ? De quoi faire s’arracher les cheveux à Fabien et Bernard, deux prénoms bien entendu totalement choisis au hasard.

Un peu de poésie également avec une version du Temps des fleurs de Dalida revisitée dirons nous. Préparez vous à l’entonner à tue tête !

Ce spectacle, on l’a noté, c’est aussi quelques références bien senties et l’occasion de vérifier le travail documentaire fait par Camille en amont . Par exemple l’anecdote sur le maillot maculé de sang de Jean Pierre Rives qui l’a rendu légendaire alors que  c’était le sang de Blanco ! Ou encore un passage sur les hymnes des clubs, de l’incompréhensible Pilou Pilou toulonnais à la Peña Baiona des Bayonnais. Chauvinisme de bon aloi oblige ( et présence du légendaire papa Philippe dans la salle) Camille optera pour le très sobre et efficace            ” Stado”.

On vous conseillera aussi l’historique des commentateurs TV de rugby , du mythe Roger Couderc et son “Allez les petits” à la bimbo “pot de fleur” qui se verrait plus volontiers à l’hippodrome qu’au milieu de “ses joueurs tout plein de boue”.

Enfin, vous assisterez en direct à un accouchement en tribunes haut en couleur. Séquence émotion et nostalgie quand on comprend que cette petite fille née dans une tribune n’est autre que la ravissante Camille, qui finit par une tirade teintée de sentiments à l’égard de ses supporters parmi lesquels elle a grandi, et dont on voit qu’ils la touchent dans sa chair..Et que ce spectacle, outre le prétexte de la rigolade, est aussi un vibrant hommage …

Et comme tout finit toujours en chanson, c’est le “Joyeux anniversaire” de circonstances qui sera repris par l’assemblée. Cela, en revanche, vous ne l’aurez pas le soir de votre venue ! Et bien entendu, qui de mieux que la fille de Camille pour venir féliciter Maman sur scène ? Longue vie à cette pièce qui fait du bien au moral ! Allez y et foutez le feu dans ces gradins !

Camille Dintrans joue ” Supporters” au Théâtre des 3T, tous les soirs de cette semaine ( de Mercredi à Samedi)  à 20h

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire