Le Japon s’invite au festival Made in Asia jusqu’au 10 avril

affiche-made-in-asia-2022

C’est ce week-end que le festival Made in Asia a débuté. Après une édition annulée et une édition en ligne l’année dernière, il fait son grand retour pour la 15ème édition. Un grand nombre d’événement y sont proposés dans de nombreux lieux de la ville rose.

Jusqu’au 10 avril à Toulouse, les passionnés du continent Asiatique auront l’honneur de pouvoir assister à cet événement majeur. Cette année le festival Made in Asia met à l’honneur la culture nipponne. Le Japon est, en effet, riche en culture, littérature ou encore en nourriture. Ce festival est l’occasion de se plonger au cœur de ce pays pendant 8 jours.

Avec 95 événements répartis sur 46 lieux culturels partenaires, 4 événements VIP et 25 artistes invités, il sera une réelle reconstitution de ce pays insulaire à la culture si particulière.
Un programme très diversifié est proposé : expositions, spectacles vivants, concerts, cinéma, littérature, conférence, ateliers créatifs…

Le mardi 5 avril, à 14h, à la maison de quartier de Rangueil, un atelier Kokedama Occitanien animé par Féolia, proposera de créer une sphère florale. Cet atelier qui se déroule à la même période que la fête des cerisiers en fleur (Hanami) est une preuve que l’art floral tient une place importante au pays du soleil levant.
A partir de 20h au bar les Tilleuls, une soirée projections de films asiatiques est organisée.

Le jeudi 7 avril, 7 événements auront lieu aux 4 coins de la ville. Une démonstration de spectacle Samouraï Noir faire par la compagnie de danse Urbain Trap racontera l’histoire de Yasuké, le premier Samouraï noir. Ce sera 12h30 à 14h, à la maison du campus de Castres.
A 12h30, à la salle du Sénéchal se produira Emmanuel Troy. Cette chanteuse vous offrira un réel voyage musical.
Stéphanie Mahieu de l’association Plasma animera un atelier création d’un carnet japonais pour 6 personnes à 14h à la maison de Rangueil.
A l’écluse Saint Pierre, à 19h, Fanel produira un concert. Ce duo mélange influences anglo-saxonnes et traditions japonaises pour surprendre les spectateurs.

Le Molko Bar proposera une dégustation de saké à partir de 19h30 suivi de deux concerts consécutifs. A 20h, à la maison culturelle Chapou aura lieu le spectacle complet Samouraï noir par la compagnie Urbain Trap. Il retrace l’histoire d’un Mozambicain qui arriva au Japon et devint Samouraï. Le tarif d’entrée est de 15 euros, de 12 euros pour les préventes et de 10 euros pour les tarifs réduits.
Une soirée karaoké japonais animé par Super Sexy ACAB Man et Grandeur Mature se déroulera au Breughel L’ancien à partir de 21h.

Pour ceux qui n’ont pas pu aller voir le spectacle des Samouraï Noir, une seconde représentation aura lieu le vendredi 8 avril à partir de 20h à la maison d’activité culturelle de Chapou. ​
Le même soir au bar l’autruche à partir de 20h, se tiendra un concert de Gamin Brass Adventure qui reprend des musiques de jeux vidéo autour de la culture japonaise. Le bar fait également découvrir différents sakés tout au long de la semaine.

Un troisième événement se déroulera la même soirée au bar Ôbohem. Une soirée DJ set Made in Japan avec cocktails, scénographie et musique sur le thème du Japon.

C’est le samedi 9 avril que la programmation est la plus importante. Au total 9 événements auront lieu dans la journée.
A 11h, à la boutique Machiya Japon, il sera possible de venir déguster des sushis tout en en apprenant sur leur histoire ainsi que leur signification.
A la librairie Priva, à partir de 16h se tiendra un atelier kimono en origami. Une initiation à cette pratique japonaise animée par Corinne Déchelette.
Une performance de design culinaire aura lieu à partir de 18h à la boule du CEMES. Katcha-Katcha est un projet collaboratif permettant de tisser des liens entre les habitants d’un quartier populaire et des acteurs culturels.

Adrien Leuci animera une conférence à partir de 18h à l’association Tchin-Tchine. Fondateur du journal Japon infos, il viendra parler de la manière dont les occidentaux voient le Japon. La conférence sera suivie d’une dédicace du livre de collection « 3 ans et des 30 numéros » du journal Japon infos.
Dès 18h30, le Bear’s house propose une dégustation de cuisine japonaise faite par des chefs suivie d’un concert de DJ no breakfast.

Pour finir la semaine cinéma de la communauté LGBTQI+, trois films seront projetés à partir de 18h30 suivit d’une discussion avec deux intervenants.
Le film « Withe Snake » de Jiankang Huang, sera diffusé au cinéma l’Oustal à Auterives, à partir de 21h.
A 22h, le même soir aura lieu un concert au Breughel l’ancien. Le Bombay Club proposera une musique funk et Bollywood accompagnés de quelques morceaux japonais.
En parallèle au bar Ô Boudu Pont, à partir de 22h, une soirée blind test spéciale japon est organisé.

Pour clôturer le festival, le film « L’été de kikujiro » sera diffusé à 16h au centre culturel Bonnefoy. La clôture officielle aura lieu partir de 18h au bat le Taquin, l’équipe du festival, les partenaires, et les bénévoles se réuniront autour de quelques sakés et chansons japonaises et chinoises.

Retrouvez tout le programme du festival sur leur site.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire