Le masque est obligatoire dès ce vendredi dans toute l’agglomération toulousaine.

masque-papier-bleu

Comme nous pouvions l’attendre, le Préfet de la région Occitanie, Etienne Guyot, en collaboration avec le Maire de Toulouse et le directeur de l’ARS, a annoncé ce midi que le port du masque serait obligatoire à Toulouse.

Le masque sera obligatoire en extérieur tout comme en intérieur sur l’espace public ou accueillant du public sur l’ensemble de l’agglomération toulousaine et pour tous les véhicules sans habitable fermé, transport de personnes ou effectuant du covoiturage. Cette décision s’appliquera dès vendredi 21 août 2020 à 7h et sera en vigueur pour une durée d’un mois renouvelable.

L’Occitanie moins touchée et plus testée mais en augmentation

Le directeur de l’ARS, Pierre Ricordeau a précisé que malgré de fortes volontés et une réelle implication des citoyens, le nombre de contaminations augmente en Haute-Garonne même si les chiffres sont à relativiser en Occitanie par rapport au reste de la France. Pour ne pas que la situation s’aggrave, l’ARS et la Mairie de Toulouse ont opéré de concert avec la Préfecture pour prendre la mesure de rendre obligatoire le port du masque dans l’ensemble de l’agglomération.

Les piétons sont concernés lorsqu’ils se baladent dans les rues de la ville mais également les utilisateurs de trottinettes, de vélos, de skates, à motos, en scooters,… tous les véhicules sans habitable clos et également dans les véhicules clos faisant du covoiturage ou du transport de personnes. Le masque reste obligatoire dans les lieux clos publics ou accueillant du public, les commerces, les transports en commun, les gares, aéroport,…

De la prévention à la répression

Un drive temporaire sur la place St Pierre sera installé le jeudi 20 août 2020, pour tests à destination des jeunes, entre 20h et 23h. L’opération sera amenée à être reconduite à différents moments et lieux de la ville dans les semaines à venir.

Le préfet a précisé que plus de contrôles seraient menés dans toute l’agglomération surtout dans les zones à forte concentration et lors des rassemblements tout en ne verbalisant pas lorsque les distances sont largement respectées dans les zones à très faible passage.

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc rappelle qu’il y a eu une phase d’information et sensibilisation, qu’il y a eu ensuite une phase de rappel à l’ordre et que maintenant ce sera la phase de sanction en renforçant la verbalisation. Le non port du masque entraîne une amende de 135 euros.

Des masques pour tous, tout le temps

Des masques seront distribués pour les personnes les plus vulnérables. Des contrôles seront renforcés dans les zones de rassemblement massifs.

Cette annonce intervient juste quelques heures après que la Ministre du Travail vient d’annoncer le port obligatoire du masque dans les entreprises dès la rentrée, le 1er septembre prochain.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *