Interview au TGS Pau de Jean-Luc Azoulay, L’homme qui a bercé des générations : du Club Dorothée à Camping Paradis

Lors de ce TGS Pau nous avons fait bons nombres de rencontres et vu des visages masqués dont les yeux s’illuminaient. C’était le cas près des dédicaces et particulièrement coté AB et JLA avec Elsa Esnoult et Jean-Luc Azoulay.

Si ce dernier nom ne vous dit rien c’est que vous n’avez pas lu mon article annonçant sa venue au TGS Pau. Bon maintenant que vous avez comblé vos lacunes, vous savez que sans lui, le “Club Dorothée”, les sitcoms tel que “Premiers baisers”, “Hélène et les garçons” n’aurait surement pas vu le jour. Tout comme les textes de nos génériques préférés et la mise en lumières de comédiens et comédiennes. Et bien d’autres séries encore…

Difficile de faire abstraction de tout ce qui a bercé ma jeunesse et mon adolescence en me retrouvant face à Jean-Luc Azoulay.

Bonjour Jean-Luc Azoulay. Nous sommes au TGS Pau qu’est-ce que ça vous fait de rencontrer toutes ses personnes qui sont venus vous voir aujourd’hui avec Elsa Esnoult ?

C’est très sympathique. C’est une belle exposition. C’est formidable qu’elle puisse se tenir malgré les contraintes sanitaires. Les gens sont formidables, ils sont gentils. Ils sont passionnés et j’adore les gens passionnés.

Vous avez fait rêver des générations avec vos sitcoms. Vous avez fait débuter des personnes chargé du décor qui évoluaient en coulisses. Qu’est-ce qui a fait qu’en les voyant vous vous êtes dit je vais les mettre dans un de mes sitcoms ?

Parce qu’ils avaient des personnalités intéressantes. Quand on voit des personnes lors des castings, on cherche des personnalité et des personnages. On en trouve parfois en casting et parfois on en croise dans la vrai vie. Il y avait Philippe Vasseur qui était décorateur avec ses cheveux longs et ses airs de d’Artagnan qui était super sympa. Il y avait aussi Laure Guibert qui était très jolie. Alors on s’est dit : “Pourquoi faire des castings alors qu’on les a sous la main”.

Adeline Blondieau a déclaré : “Jean-Luc Azoulay m’a dit de regarder les séries et de lui dire laquelle je voulais intégrer. Il m’a laissé le choix”. Est-ce vrai ?

Oui tout à fait. Adeline, à l’époque, c’était la femme de Johnny. Donc j’avais connu Adeline car j’avais travaillé avec Sylvie Vartan et Johnny Hallyday.

J’avais connu son père Long Chris, et je trouvais Adeline très jolie et très intéressante. C’était un personnage elle aussi. Je me suis dit pourquoi ne pas lui proposer de jouer la comédie. Et c’est parti comme ça, elle a intégré la série “Les filles d’à côté”.

Je trouve que vous avez vraiment ouvert des portes à ces personnes là.

Vous êtes très gentille, mais on a fait le maximum pour eux.

De toutes les sitcoms que vous avez fait, est-ce qu’il y en a une qui a votre préférence ?

Honnêtement non. D’abord il y a beaucoup de séries qui ne sont qu’une seule série.

Oui c’est vrai.

C’est à dire que “Salut les Musclés” nous a créé Justine. Justine a eu plusieurs histoires et c’est devenu “Premiers Baisers”. Justine a fait une grande soeur avec Hélène qui a donné “Hélène et les garçons”, “Le Miracle de l’amour”, “Les vacances de l’amour” et maintenant “Les Mystères de l’amour”.

Il y avait “Les filles d’à côté” qui était une autre idée. Une idée amusante parce que je voulais mettre des personnes un peu plus âgés.

Il y a eu plein de choses mais à chaque fois c’est le même plaisir.

 

Comment expliquez-vous que de “Hélène et les garçons” jusqu’à “Les Mystères de l’amour” il y est tellement d’engouement encore aujourd’hui ?

C’est parce qu’on a la chance de faire des choses qui plaisent aux gens. On a créé des univers avec des personnages intéressants. Je pense que c’est surtout pour ça. Les histoires sont très importantes mais ce qui l’est aussi c’est les personnages.

Vous savez même dans “Les Mystères de l’amour” il y a quand même des nouveaux personnages qui arrivent. Il y a des guest qui viennent au départ pour quelques épisodes et quand le personnage est intéressant on les fait rester. Le meilleur exemple c’est Elsa qui joue Fanny Greyson qui était au départ une petite comédienne venant faire quelques épisodes. On a trouvé cela intéressant et on lui a proposé de continuer.

Alors on parle des sitcoms, série AB mais il y a des séries comme “Navarro” que vous avez produit. Vous avez cet envie de produire des séries complètement éclectique ?

Oui, parce que ce qui est bien c’est de distraire les gens, de trouver des histoires à leur raconter et on a toute une équipe autour de nous. Là ce n’est plus moi qui écrit mais c’est des auteurs différent. Moi je me contente de chapeauter tout ça. On a “Navarro”, on a fait “L’Instit, “Quai N°1”.

On fait toujours  la série “Camping Paradis” qui remporte un fort succès avec de bons personnages.

Mais aussi on produit “Munch” ou encore “Astrid et Raphaël”… On fait beaucoup de choses parce que c’est formidable. Nous avons un équipe autour de nous avec le même esprit que le nôtre.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le métier de producteur ?

C’est justement cette possibilité d’inventer des choses et continuer à m’amuser aussi tout en amusant les autres.

J’ai appris dernièrement que vous avez retrouvé, pour un projet, Eric Massot et Manu Joucla de l’ancien  “Nous ç Nous”.

Oui on travaille avec Manu. Vous savez que c’est nous qui avons produit les “Nous ç Nous” à la télévision ?

Oui, ils me l’ont dit. 

On est resté amis avec eux. Et Manu et Eric ont des idées de téléfilm et de scénarios et on va essayé de trouver une chaîne qui voudra bien produire ce projet avec nous.

Des retrouvailles avec les “Nous ç Nous” ?

Absolument, on l’espère.

Qu’est-ce qui vous plairait comme projet de série que vous n’avez jamais fait mais pour lequel vous diriez oui tout de suite ?

Je ne sais pas. Il faut me proposer quelque chose qui me plaise suffisamment (rires). Cela peut vraiment être n’importe quoi du moment que ce soit intéressant.

Quel est votre regard sur vos années “Club Dorothée” et ces moments intemporels ?

Vous savez on a pas tellement changé de vie. On continue à travailler tout autant (rires collégiaux). Je trouve seulement dommage en revanche qu’il n’y est plus d’émission jeunesse tel que le “Club Dorothée”. Je trouve que les enfants sont totalement délaissés. Je suis sans arrêt en contact avec des gens qui me disent : “Oh c’est formidable ce que vous avez fait, mais dommage que pour mes enfants il n’y est plus rien”.

C’est vrai que c’est dommage parce que les chaînes sont des robinets d’images. Les enfants n’intéressent plus personne. On se contente de leur donner des dessins animés. Ou alors des émissions indigentes où il y a deux ou trois animateurs dans de pauvres décors qui font des plateaux de 10 secondes. Ce n’est pas bien. Nous dans “Le Club Dorothée” il y avait le club science il y avait tout un contenu que les adultes ne soupçonnaient pas. Ils ne voyaient que les jeux comme l’ABC.

C’est vrai qu’il y avait un coté éducatif et un coté amusant. 

En effet, il y avait de la folie et il y avait de l’éducation. Enfin non pas de l’éducation, mais plutôt de la mise en phase avec l’univers actuel. On a été par exemple les premiers à montrer les 1er téléphones portables et aussi le tout premier téléphone vidéo.

On avait le premier duplex entre la terre et la station spatiale avec Dorothée. On a fait plein de choses passionnantes.

C’est un peu de cet univers que l’on retrouve dans “Les Mystères de l’amour” ? 

Oui, on a gardé un petit peu de cette folie tout en étant une série romantique parce que c’est “Les Mystères de l’amour”. Mais il y a quand même des éléments de sitcoms, de folie, de surréalisme que j’aime bien.

Nous en sommes à 23 saisons quand même ? 

24 bientôt !

Qu’est-ce que vous nous réservez ? 

Je ne sais pas parce que j’écris au fur et à mesure et c’est vraiment volontairement. Je ne veux pas d’arc narratif parce que ça peut changer. C’est à dire que quand on ouvre une porte dans une histoire, cela peut entraîner d’autres histoires. Ce n’est pas la peine de prévoir car on ne peut pas être formidablement imaginatif en se prenant la tête pendant 15 jours, 3 semaines sur des scénarios. Non c’est au jour le jour qu’on trouve des idées et en voyant vivre les personnages.

Vous avez aussi l’envie d’offrir une suite aux personnages des “Années facs” ? 

Oui c’est l’idée est venu en parlant avec des comédiens qu’on croise de temps en temps. On se dit que nous avons réussi la suite d’Hélène et les garçons” alors pourquoi ne pas offrir une suite digne de ce nom à “Premiers baisers” et “Les Années facs”. Avec ces même personnages qui aurait 20 ans de plus et qui serait maintenant tous dans la vie active avec des enfants et des histoires entre eux.

C’est clair que ce serait sympa de les voir à l’âge adulte et de retrouver Virginie, Justine, Annette, Jérôme, Aristide, Anthony… 

Absolument, et Luc aussi.

Oui aussi et plein d’autres. C’est donc un de vos projets ? 

Oui. Après j’aimerais beaucoup continuer, à développer “Les Mystères de l’amour” à travailler et lancer cette nouvelle série avec les anciens de “Premiers baisers” et d’autres séries aussi. Je pense qu’il manque aussi une série ados ,c’est à dire une série comme “Hélène et les garçons” car les adolescents aujourd’hui non plus rien en France. Il y a deux types qui sont mis de côté par la télévision française c’est les enfants et les jeunes en général, la famille. Il y a “Demain, nous appartient”, “Plus belle la vie” ou “Un si grand soleil” qui sont très bien mais c’est des séries dramatique. Il faudrait une série distractive, sympathique pour réunir la famille.

Auriez-vous un message à passer ? 

Je remercie tous les gens qui nous suivent depuis des années et que c’est formidable de pouvoir les rencontrer ici et partout. Je dois vous dire que quand je passe la douane on me dit “Oh, vous avez bercé notre enfance”. C’est très sympathique, ils sont toujours là et c’est formidable.

Merci beaucoup Jean-Luc Azoulay. 

Merci à vous.

Vous pouvez retrouver  chaque week-end la série “Les Mystères de l’amour” sur TMC le samedi et le dimanche à 18h50. Mais aussi “Camping Paradis” tous les mercredis à 21h sur TFX.

Et en attendant, je ne peux pas m’empêcher de partager avec vous un autre bêtisier qui va vous plonger pour certains dans vos souvenirs.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *