« Encore » de Steff. S : Plaidoyer d’une addict du sexe.

sexe

Le sexe est un besoin primaire pour l’être humain. Notre société dit souvent que les hommes ont parfois le cerveau à la hauteur du leur. Steff. S nous prouve le contraire. Une femme peut aussi avoir et penser par cet organe : le sexe.

Steff. S nous offre dans ce livre , l’histoire troublante de deux accros du sexe : Mélanie alias « Manie » et Fifty Green de son vrai nom Firmin. Tous les deux vont se rencontrer, se chercher et se trouver. Ils vont mutuellement s’ouvrir les portes d’un monde sans barrière, sans gène, sans filtre. Mais s’attendait-il à ça ?

Les personnages :

Mélanie : Après ses études et son diplôme de secrétaire trilingue, elle postule pour une place de rêve au States. Elle l’obtient et par vivre là-bas. Mélanie est une femme libérée, qui a une passion dévorante pour le sexe sous toutes les formes. C’est un besoin pour elle. C’est une femme indépendante mais qui a une mauvaise opinion de l’amour. Pour elle, c’est du gâchis. Mélanie profite de la vie en s’offrant des orgasmes aussi souvent qu’elle peut, et cela, sans sentiment. Son travail l’amène à côtoyer Fifty Green (Firmin pour les intimes). Cette rencontre va tout chambouler mais dans quel sens ! Je ne peux tout dévoiler.

A défaut d’avoir un orgasme, j’aurais eu un peu de tendresse. C’était assez rare dans ma vie, préférant le sexe à l’amour.

FG avait apporté le soleil des anges, et était reparti, laissant un étrange sentiment à toute ma famille.

Fifty Green : C’est le rappeur le plus en vogue du moment. Comme toutes les stars du showbiz, il profite du bon temps sans se prendre la tête. En plein enregistrement de son dernier album sur lequel il est investi à 100 %, il croise souvent la secrétaire Manie (Mélanie) sans y prêter attention. Malheureusement, il arrive que l’envie l’emporte sur la raison. Peut-être que l’amour frappera ou pas ?
Une aventure sexuelle et charnelle entres ces 2 êtres commence. Mais la route est parfois semée d’embûche et de détours.

C’est faux. Tu m’attires, ça me fait peur.

Aujourd’hui, j’ai celle que je veux, et c’est toi.

Synopsis :

Mélanie alias Manie ne croît pas en l’amour, elle n’est pas du tout romantique. Elle profite de sa vie de jeune fille pour coucher avec le plus d’hommes possible. C’est une addict du sexe, pour elle, c’est plus qu’une envie, c’est une pulsion constante.
Embauchée en qualité de secrétaire trilingue pour une agence de travail temporaire. Elle a le plaisir de pouvoir travailler pour le plus grand rappeur du moment. Malgré son travail, elle s’ennuie. Un jour, son patron passe de l’autre côté et lui offre un moment de sexe. Ce n’est pas le premier, mais cette parenthèse est un risque pour l’un et l’autre. Manie commence à développer des sentiments. Dun côté, cela lui fait peur, la dégoute, mais d’un ’autre côté, elle ne peut nier ceux qu’elle ressent, elle l’a dans la peau. Un jour, elle entend le manager de son chanteur lui conseillait de ne pas avoir de petite amie attitrée pour ne pas ternir l’engouement des fans. Sur ces mots,Mélanie fait sa valises et rentre chez elle sans explication.
Mais elle ne s’attend pas à ce qui va se produire en France, Firmin l’a rejoint et …

Que va t’il se passer ? Sont-ils amoureux ? Jusqu’où cela va aller ?

L’amour, cette niaiserie qu’on dénonce sans cesse et qu’on apprécie quand elle débarque dans nos vies.

Ce livre n’est pas à mettre dans toute les mains. Steff S nous livre une histoire quelque peut déstabilisante. Une femme qui ne pense qu’au sexe, dans notre société, ce n’est jamais avoué. Ici, le masque tombe et bouleverse nos idéaux. Une femme qui est accro, et ne vit presque que pour son plaisir.

Ce roman suscitera pour certaine, de la curiosité, pour d’autres, cela ouvrira la porte d’une foule de questions restées jusqu’alors sans réponse.

En tout cas, chères lectrices aguerries, si vous êtes curieuses , ouverte d’esprit, lisez avec délicatesse Encore. Manie et FG vous feront découvrir l’envers du décors d’une sexualité.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire