La fête des cerisiers en fleurs annonce le printemps

cerisier-jardin-japonais-toulouse-pierre-selim-flickr-1

Cette fête venue tout droit du Japon est une réelle tradition là-bas. Les cerisiers en fleur sont un signe que le printemps est imminent. Dans son pays d’origine cette fête porte le nom d’Hanami. Bien que ce soit un évènement qui représente le Japon. Il peut se célébrer partout où il y a des cerisiers.

A Toulouse, à l’occasion de la fête des cerisiers en fleurs, une visite guidée du jardin japonais est organisée les 2 et 3 avril pour la 20ème édition. Les visites sont ouvertes à tous et entièrement gratuites.
La période nommée Hanami au Japon, est la période où les cerisiers sont en fleurs. Le nom en japonais signifie littéralement « la contemplation des cerisiers en fleurs ». Dans la culture nippone la beauté florale est tout un art. Les cerisiers occupent une place à part entière dans la culture japonaise.

Le Hanami est une fête ancestrale au Japon, en effet les premières célébrations de cette fête remontent à 710-784 après J.C, une période où NARA était encore la capitale. Cette coutume était autrefois réservée à l’élite. Mais cette fête à évoluée avec le temps, aujourd’hui c’est un moment populaire et important de partage et de retrouvailles au Japon.

Que ce soit en famille, entre amis ou entre collègues, tout le monde se réunit pour célébrer la beauté de ces fleurs si célèbres. Il est de tradition de pique-niquer sous ces arbres en fleur, certains boivent même de la bière ou du saké. Ce moment précieux dure environ 10 à 15 jours.

Les météorologues surveillent de près l’évolution des bourgeons. Les médias locaux quant à eux attendent avec impatience de pouvoir annoncer le début du Hanami au grand public. Les dates de floraison quant à elles varient en fonction des régions du monde. La progression se fait du Sud au Nord et de janvier à mai.

cerisier-jardin-japonais-toulouse-pierre-selim-flickr-2
Crédit Photo : Pierre Selim – Flickr
Le jardin japonais, un endroit remarquable

Les visiteurs auront donc la chance d’apprécier ce spectacle dans l’un des jardins labellisé jardin remarquable de France. Créé dans les années 1980 par le maire de la ville Pierre Baudis, il avait pour but de remplacer les casernes de Compans-Caffarelli abandonnées par l’armée.

Avec ses bambous, son jardin zen, son lac, le pavillon des thés et le pont rouge qui reflète sur l’eau, le jardin japonais baptisé Pierre Baudis est une vraie reconstruction des jardins typique de ce pays à la culture si particulière. Ce petit bout du Japon au milieu de la ville rose est un réel appel à la sérénité.
Les visites au jardin japonais à Compans-Caffarelli se dérouleront à 10h, 15h et 17h le samedi et le dimanche. L’équipe du jardin d’Eden et ses orfèvres végétales attendrons les visiteurs 15 minutes avant le début de la visite au pavillon de thés.

+1
5
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Une réflexion sur “La fête des cerisiers en fleurs annonce le printemps

Laisser un commentaire